Le chômage partiel “progressivement” pris en charge par les entreprises

La ministre du Travail indiquera dans la semaine la proportion des salaires des employés au chômage partiel qui incombera aux entreprises.

Son financement public devait permettre d’empêcher une vague de licenciements massifs, en marge de la crise liée au Covid-19. Les entreprises reprendront progressivement à leur charge les salaires versés à leurs employés dans le cadre du chômage partiel, selon une annonce de la ministre du Travail Muriel Pénicaud, ce lundi matin, sur LCI.

« Les conditions de la reprise sont là », estime-t-elle, « donc il n’y a pas de raison que ce soit l’Etat qui continue à payer l’intégralité des salaires de 12 millions de salariés en France. » Muriel Pénicaud précisera cette semaine la répartition des coûts entre Etat et entreprises. Elle a promis que le montant qui reviendrait aux entrepreneurs serait « modeste dans un premier temps mais progressif. »

12,2 millions de salariés concernés

Selon le ministère, 12,2 millions de salariés sont aujourd’hui couverts par le chômage partiel. Ils perçoivent 84% de leur salaire net, que l’Etat et l’assurance chômage rembourse intégralement aux employeurs dans la limité de 4,5 Smic.

Lors de la présentation du plan de déconfinement mardi dernier, le Premier ministre Edouard Philippe avait annoncé que l’activité partielle continuerait d’être financée par l’Etat jusque le 1er juin, avant d’être adapté progressivement

Pour les secteurs non autorisés à reprendre leur activité, comme la restauration et l’hôtellerie, l’Etat continuera en revanche de prendre en charge intégralement le chômage partiel.