Paris : 2,2 millions de masques distribués gratuitement

Paris : comment obtenir un des 2,2 millions de masques gratuits

La mairie de Paris distribue gratuitement 2,2 millions de masques en tissu. Pour bénéficier de cette opération, il faut s’inscrire sur le site de la mairie et sélectionner un créneau horaire.

Gratuits, en tissu et réutilisables vingt fois : la mairie de Paris distribue gratuitement 2,2 millions de masques à partir de ce lundi. Il s’agit désormais d’un accessoire fétiche pour toute sortie. Recommandé par l’Académie nationale de médecine, le port du masque est même obligatoire dans les transports en commun. Christophe Najdovski, adjoint aux transports de la mairie de Paris, incite lui à le porter “dans l’ensemble de l’espace public

Les masques distribués par la Ville ont, pour la plupart, été confectionnés en Ile-de-France. Chaque Parisien âgé de plus de 11 ans peut aller gratuitement retirer le sien jusqu’au 8 juin. Voici comment procéder. 

Des masques en tissu sont donnés gratuitement à chaque Parisien âgé de plus de 11 ans. Pour en bénéficier, il faut se rendre sur la plateforme paris.fr.

Bon de retrait en ligne

906 pharmacies sont partenaires de cette opération. Elles permettent d’encadrer cette distribution très codifiée. Pour se procurer un masque, il faut s’inscrire sur le site internet de la mairie de Paris (paris.fr) et ainsi obtenir une contremarque. Ce bon de retrait indique la pharmacie la plus proche dans laquelle vous pourrez retirer votre masque. 

Deux plages horaires sont proposées quotidiennement : une avant et une après 13 heures. Il faut venir muni de son bon de retrait et de sa carte d’identité. Le nombre de masques est limité à un par personne et jusqu’à six par foyer. Sur son site internet, la mairie appelle chacun à sa responsabilité pour respecter ce quota : “Afin que chaque Parisien ait son masque, nous comptons sur vous pour n’en commander qu’un seul par personne”. 

La liste des officines volontaires n’a pas encore été communiquée. Le site de la mairie de Paris invite les habitants à demander directement aux pharmaciens s’ils participent au dispositif ou non. “Si toutefois une pharmacie n’avait plus de masque lors de votre passage, il vous suffit de vous rendre dans une autre pharmacie à proximité”, est-il expliqué.