Rugby : le Castres Olympique, premier club du Top 14 à réduire le salaire de ses joueurs

Le Castres Olympique a annoncé avoir signé un accord ce lundi 11 mai matin, sur une baisse des salaires des joueurs et de l'encadrement sportif. Il est le premier club du Top 14 a prendre une telle décision.

C’est le premier club du Top 14 à annoncer une telle mesure. Joueurs et dirigeants du club de Castres, réunis ce lundi 11 mai matin à l’occasion d’un Conseil Social et Économique (CSE), se sont mis d’accord pour opérer une baisse des salaires des joueurs la saison prochaine.

Difficulté économique pour les clubs

Face à l’épidémie de Covid-19, la Ligue Nationale de Rugby (LNR) a décidé de mettre fin à la saison de Top 14 en cours. Une décision qui pèse lourd dans les finances des clubs privés des recettes des billetteries, buvettes et d’une partie des droits TV.

De nombreux clubs cherchent donc à faire des économies. À commencer par les salaires des joueurs. En précurseur, le club cinq fois champion de France (1949, 1950, 1993, 2013 et 2018) a annoncé ce lundi 11 mai matin sur son site une baisse maximale des salaires de 15% pour les joueurs et de 20% pour l’encadrement sportif.

Un accord voté à l’unanimité

“Nous voulions prouver à  tout l’environnement du Club, Partenaires, abonnés, supporters, notre mobilisation en participant activement à l’effort collectif que la situation impose, a indiqué Marc-Antoine Rallier, talonneur du CO. Il était important d’envoyer rapidement un signal fort afin de lancer l’élan de solidarité qui doit se créer autour du Club”.

Cet accord a été voté à l’unanimité par les représentants élus des joueurs : le capitaine Mathieu Babillot, le pilier historique Rodrigo Capo Ortega, Baptiste Delaporte, Julien Dumora et Marc-Antoine Rallier. Armand Batlle représentant du syndicat de joueur Provale était également présent.

“Un grand sens des responsabilités et de solidarité”

Un accord salué par le président du club, Pierre-Yves Revol, “dans ces circonstances particulières, l’ensemble des joueurs a fait preuve d’un grand sens des responsabilités et de solidarité. Il était important qu’ils fassent un geste fort démontrant leur attachement au club et leur souci de contribuer à lui permettre de poursuivre son activité dans les meilleures conditions possibles”. 

Il assure que grâce à cet accord, les finances du club seront saines lors de la saison 2020–2021 qui ne devrait pas reprendre avant le mois de septembre : “en conséquence de cet accord, notre masse salariale baissera d’environ 15% mais nous aurons un effectif compétitif”. D’autres clubs devraient rapidement emboiter le pas du Castres Olympique.