Confinement : plus d’un million d’amendes distribuées

Le ministre de l'Intérieur a dévoilé ce mardi les derniers chiffres des verbalisations pour non-respect du confinement.

21 millions de contrôles et un million de contraventions pendant le confinement. Le ministre de l’Intérieur a dévoilé les derniers chiffres lors d’une interview au quotidien La Montagne, ce mardi. Christophe Castaner a précisé que deux tiers des verbalisés n’avaient pas d’attestation.

Pendant deux mois, du 17 mars au 11 mai, tout déplacement devait être justifié par un motif légitime, sur une attestation signée et datée. Depuis hier, elle sera nécessaire uniquement pour effectuer des déplacements de plus de 100 kilomètres. Elle est téléchargeable en version papier ou numérique.

Jusqu’à 90 jours pour contester une contravention

Pour prendre le métro aux heures de pointe, de 6h30 à 9h30 et de 16h à 19h, il faut avoir en sa possession une attestation de son employeur ou justifier d’un motif impérieux. Autre motif de verbalisation : ne pas porter de masque dans les transports en commun.

Les usagers ont jusqu’à 90 jours pour contester leur amende en ligne ou par courrier.