Espagne : Quarantaine obligatoire pour les personnes arrivant de l’étranger   

Une semaine après le début du déconfinement en Espagne, le gouvernement de Pedro Sanchez annonce de nouvelles mesures d'isolement pour lutter contre la propagation du Covid-19 et éviter une deuxième vague.

Dès vendredi, toute personne arrivant sur le territoire espagnol sera soumise à une période d’isolement de quatorze jours, a décrété ce matin le gouvernement espagnol. Cette mesure doit durer pendant toute la durée de l’état d’urgence, qui a été prolongé au moins jusqu’au 24 mai.

Les personnes concernées ne pourront sortir que pour réaliser des achats de première nécessité ou se rendre à des rendez-vous médicaux. Les résidents espagnols se trouvant actuellement à l’étranger, les travailleurs transfrontaliers, diplomates et personnes disposant d’un motif impérieux pour se rendre en Espagne, en seront exemptés.

L’Espagne emboîte le pas de ses voisins européens

Un projet de quarantaine pour les voyageurs arrivant de l’étranger a aussi été déployé en Grande-Bretagne. Boris Johnson l’a annoncé dimanche soir lors d’une allocution télévisée. Une mesure qui ne concerne toutefois pas les Français, un accord ayant été trouvé entre Emmanuel Macron et le Premier ministre britannique.

En France, la loi sur l’état d’urgence sanitaire, promulguée hier, prévoit la mise en place d’une quarantaine pour les personnes « ayant séjourné au cours du mois précédent dans une zone de circulation de l’infection, entrent sur le territoire national, arrivent en Corse ou dans l’un des territoires d’outre-mer ». Celles-ci auront le choix du lieu de leur isolement : à leur domicile ou dans des lieux d’hébergement adaptés. Cette mesure ne s’appliquera cependant pas aux ressortissants de pays membres de l’espace Schengen ou de la Grande-Bretagne.