Ile-de-France : contrôle des attestations dans les transports en commun dès mercredi matin

Sans attestation en heures de pointe, les Franciliens ne pourront accéder aux transports en commun et s'exposent à une amende de 135 euros.

Les contrôles des attestations de déplacement dans les transports d’Île-de-France débuteront ce mercredi matin, a annoncé Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État aux transports. Toute personne sans attestation lors des heures de pointe s’expose à une amende de 135 euros et se verra refuser l’accès au métro, RER, bus ou tram. Invité de la matinale de France Inter ce matin, Jean-Baptiste Djebbari rappelle que le but de cette mesure est le “lissage des heures de pointe” et ainsi la régulation du flux des voyageurs.

Aussi connue sous le nom d’ “attestation pour se déplacer dans les transports en commun”, elle est nécessaire sur deux créneaux : 6h30-9h30 et 16h-19h.

Si vous êtes salarié, c’est à l’employeur de la remplir. Cette attestation est disponible sur le site de la préfecture.

Pour tout autre motif (rendez-vous médical ou administratif, motif familial impérieux, trajet domicile-école), une autre attestation à remplir individuellement est disponible sur le site de la préfecture d’Île-de-France.