Confinement : le nombre de personnes accueillies le Secours populaire a presque doublé

Le nombre d'accueil au Secours populaire a augmenté de 45 % pendant toute la période de confinement, a indiqué sur France Info la secrétaire générale Henriette Steinberg. Elle lance un appel aux bénévoles.

La demande augmente, mais pas le nombre de bénévoles. Le Secours populaire accueille désormais 45 % de personnes en plus, près du double qu’en temps normal, a annoncé ce mercredi matin Henriette Steinberg, la secrétaire générale de l’association. “D’un seul coup, la situation s’est non seulement assombrie, mais est devenue une catastrophe. Nous avons le sentiment que nous ne sommes pas à la fin de la crise. Nous ne sommes même pas sûrs d’être au creux de la crise”, s’inquiète-t-elle.

“Une catastrophe”

Avec la crise sanitaire du Covid-19, la secrétaire générale du Secours populaire craint que la situation des familles ne se détériore. En particulier celle des enfants. “Nous avons la conviction que la situation est loin d’être résolue et nous sommes très préoccupés par les millions d’enfants qui vont se trouver quelque peu en déshérence dans les semaines et les mois qui viennent, et en particulier les mois d’été” redoute Henriette Steinberg.

L’association réfléchit actuellement à lancer un programme d’activités culturelles et sportives à destination des plus jeunes sur tout le territoire, afin éviterune génération d’enfants traumatisés par ce qu’ils viennent vivre”.

Appel aux bénévoles

Pour subvenir au nombre de sollicitation croissant, le Secours populaire appelle ses bénévoles à la solidarité. “Chacun peut se prendre en main en se disant ‘je vais faire quelque chose pour quelqu’un d’autre que moi’, ça peut être quelques heures de temps en temps, un week-end”. 

Avec 80 000 volontaires dans ses rangs, le Secours populaire est l’association humanitaire qui compte le plus de bénévoles en France.