Il faudra encore attendre pour pouvoir passer le permis de conduire

Les examens pratiques du permis de conduire B doivent théoriquement reprendre le 2 juin et dès la semaine prochaine pour les mots et les poids lourds. Les auto-écoles rouvrent ce mercredi, dans des conditions sanitaires très strictes.

En avril 2018, plus de 80 000 Français ont passé l’examen du permis B. Cette année, sur la même période, ils étaient…zéro ! Crise sanitaire oblige, tous les examens ont été reportés sine die, le 16 mars dernier. Ce mercredi, les auto-écoles rouvrent leurs portes et assurent les cours pratiques et théoriques. Mais avant de pouvoir passer son permis de conduire, la route est encore longue.

Objectif : reprise des examens pratiques le 2 juin. Pour se faire, les cours ont repris dès lundi 11 mai dans certaines écoles et ce mercredi dans d’autres, avec des dispositions sanitaires strictes. Le port du masque est obligatoire pour tous les occupants du véhicule et le formateur porte, en plus, une visière. La voiture est désinfectée au niveau du volant, du frein, du levier de vitesse et de tout ce qui a pu être touché par un élève. Avant de commencer une nouvelle leçon, les inspecteurs doivent aussi aérer le véhicule.

Il est possible de passer le code dès maintenant

“On devrait connaitre la date et le nombre de créneaux d’examens entre le 20 et le 25 mai”, affirme Yann, moniteur d’auto-école en Bretagne. Interrogé par Le Parisien, Frédéric Martinez est moins optimiste. Pour le directeur du réseau d’auto-école ECF, les examens pourraient ne pas reprendre “avant le 2 voire le 8 juin”. L’État n’a toujours pas publié de protocole sanitaire concernant le permis. Une fois que ce sera fait, il faudra le faire accepter par les organisations professionnelles représentants les inspecteurs du permis. Ce qui n’est pas gagné d’avance : “On entend déjà des inspecteurs dirent qu’ils ne feront pas passer de permis début juin”, se désole Yann.

Quoiqu’il en soit, il risque d’y avoir peu de place pour les nouveaux candidats car le nombre de créneaux pour passer l’examen reste inchangé pour l’instant. Or, dans un département comme la Mayenne, qui compte 300 000 habitant, au moins 700 permis ont été reportés lors du confinement, par exemple. En plus, beaucoup de lycéens, qui n’ont plus cours, souhaitent se concentrer sur l’obtention de leur permis, ce qui fait augmenter la demande.

En ce qui concerne les cours théoriques, pas de problème. La formation se poursuit en ligne et quelques cours en présentiel sont assurés. Seule différence : les écoles ne peuvent pas accueillir plus de dix élèves par cours. Les examens théoriques, qui sont organisés par des sociétés privées, ont repris dès lundi. Une bonne nouvelle pour les candidats au permis moto ou poids-lourds qui n’ont pas encore leur code. Les examens pratiques recommencent lundi pour eux.