Êtes-vous éligible pour toucher la prime exceptionnelle de solidarité ?

La CAF va verser à partir de ce vendredi une aide exceptionnelle d'au moins 150 € aux familles les plus modestes. Elle vise à aider les ménages les plus précaires à faire face aux conséquences économiques de la crise sanitaire.

À situation exceptionnelle, moyens exceptionnels. La Caisse d’allocations familiales (CAF) va verser dès ce vendredi 15 mai 2020 la prime exceptionnelle de solidarité à destination des foyers les plus précaires. Ce coup de pouce avait été annoncé par Emmanuel Macron lors de son allocution du 13 avril dernier.

4 millions de foyers

« Les CAF, les caisses de MSA et Pôle emploi sont chargés de verser cette aide qui concernera 4,1 millions de foyers, dont près de 5 millions d’enfants », détaille la Caisse d’allocations familiales sur son site Internet.

Il s’agit d’une aide de 150 € auxquels s’ajoutent 100 € par enfant à charge âgé de moins de 20 ans. Elle est versée automatiquement et en une seule fois à partir de ce vendredi. Aucune démarche n’est donc à réaliser pour la toucher.

Pour qui ?

Tous ceux qui ont bénéficié du revenu de solidarité (RSA) en avril ou en mai, de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), de la prime forfaitaire pour reprise d’activité ou de l’allocation équivalent retraite (AER) pourront y prétendre.

Autres familles concernées : celles qui ont touché en avril ou en mai les aides personnelles au logement (APL) — sans percevoir d’autres minima sociaux. Elles bénéficieront pour leur part d’une aide de 100 euros par enfant à charge de moins de 20 ans.

À savoir que pour les familles avec des enfants à charge, il est possible que cette aide soit versée en deux fois : les 150 euros d’aide puis les 100 euros par enfant, précise encore la CAF.