950 amendes ce week-end pour non-respect de la limite des 100 kilomètres

200 000 contrôles ont été effectués pendant le week-end précédent pour vérifier le respect de la limitation des déplacements à 100 kilomètres, a annoncé le secrétaire d’Etat aux transports Jean-Baptiste Djebbari ce mardi 19 mai . 950 amendes ont été dressées.

 

Le gouvernement craindrait-il que les Français soient tentés de partir en week-end loin de chez eux pour le pont de l’Ascension ? Interrogé sur BFMTV ce mardi 19 mai, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’Etat aux transports, a déclaré que 950 amendes pour non-respect de la limitation des déplacements à 100 kilomètres autour de son domicile ont été délivrées le week-end dernier. Les forces de l’ordre ont effectué 200 000 contrôles pour veiller au respect de cette règle. 

“Il y aura des mobilisations fortes des forces de l’ordre, non pas pour embêter les Français, mais pour s’assurer du respect de cette règle qui permet d’éviter, pendant la période sanitaire un peu fragile, la propagation du virus” a avancé le secrétaire d’Etat. 

Depuis le 11 mai, il est possible de circuler sans attestation dans la limite d’un rayon de 100 kilomètres autour de son domicile. Au-delà de cette distance et si l’on souhaite sortir de son département, il faut pouvoir justifier son déplacement par un motif impérieux, familial, ou professionnel. En cas d’absence de justificatif, le montant de l’amende est de 135 euros. 

Le secrétaire d’Etat a également évoqué les prochaines étapes du déconfinement à l’approche des vacances d’été. “Nous aurons fin mai un point de rendez-vous important pour nous projeter sur le mois de juin, la réouverture de nouvelles activités, puis plus généralement les vacances d’été, en espérant que les choses continuent à s’améliorer”.