Coronavirus : les centres de distribution d’Amazon rouvrent sur la base du volontariat

La reprise des 6 entrepôts du groupe sera progressive jusqu’au 3 juin

Les syndicats se sont réjouis des conditions de reprise des salariés avant même l’annonce officielle de l’entreprise. Ce mardi 19 mai un tiers des salariés et intérimaires d’Amazon reprend son activité dans les entrepôts du groupe, selon l’agence Reuters. La semaine prochaine, c’est  50 à 80% des effectifs qui retourneront travailler, avec un retour de tous les employés le 3 juin.

Le 16 avril, la justice contraignait la firme américaine à ne livrer que les produits essentiels pendant le confinement. Le tribunal judiciaire de Nanterre avait ordonné une évaluation des risques pour les salariés travaillant dans les entrepôts en pleine pandémie de Covid19.

Après le débrayage de ses salariés dans le département du Nord et l’assignation par deux organisation syndicales devant le conseil de prud’hommes de Douai, Amazon fermait l’ensemble de ses sites dans l’hexagone.

Lors de son audition par la commission des affaires économiques du Sénat le 28 avril, Le directeur général d’Amazon a affirmé que les centres de distribution étaient conformes aux recommandations sanitaires émises par les autorités.  La décision du tribunal était, selon Frédéric Duval,  “un problème de forme administrative que certaines organisations syndicales ont souhaité exploiter”, en référence aux pénalités infligées à l’entreprise si elle ne protégeait pas mieux ses salariés. Soit 100 000 euros par infractions constatées.