Covid-19 : près de 10.000 morts dans les maisons de retraite anglaises et galloises

Près de 10.000 décès impliquant le Covid-19 ont été enregistrés dans les maisons de retraite en Angleterre et au Pays de Galles, selon le bureau national des statistiques britannique (ONS).

Au total, on dénombre 39.071 morts impliquant le Covid-19 dans ces deux nations du Royaume-Uni jusqu’au 8 mai 2020. Le bureau des statistiques britannique établit un décompte hebdomadaire bien plus large que celui du ministère britannique de la Santé. Ce dernier est annoncé quotidiennement et se concentre uniquement sur les morts de personnes testées positives au Covid-19. Il dénombrait 34.976 décès lundi 18 mai, faisant du Royaume-Uni le deuxième pays le plus touché par le virus.

Les maisons de retraite anglaises ont enregistré 9.495 décès liés au Covid-19, tandis que celles du Pays de Galles en ont dénombré 480, précise l’ONS. Si les décès en maisons de retraite sont en baisse pour la deuxième semaine consécutive, leur proportion par rapport au nombre total de morts a augmenté. Ils représentent 42,4% du nombre total de décès liés au Covid-19.

L’exécutif accusé de négligence

Accusé de négligence envers les maisons de retraite, le gouvernement britannique a annoncé la semaine dernière qu’il allait tester résidents et employés de ces établissements d’ici début juin. Dans une lettre envoyée lundi 18 mai au Premier ministre Boris Johnson, le député conservateur Greg Clark a critiqué la gestion de la pandémie par l’exécutif. Il déplore le fait que les maisons de retraite n’ont pas pu avoir accès au dépistage «au moment où la propagation du virus était la plus rapide».