La pelouse des Invalides évacuée, «une situation ubuesque» pour la mairie  

Suite à l’évacuation de l’esplanade bondée des Invalides par les forces de l’ordre, une adjointe à la mairie de Paris fait part de son incompréhension. 

Elle était l’un des rares espaces de verdure ouverts à Paris depuis la levée du confinement. La pelouse des Invalides, dans le 6e arrondissement, était bondée mercredi 20 mai au soir avant d’être évacuée par les forces de l’ordre.

Cette évacuation a été dénoncée ce jeudi 21 mai sur franceinfo par Pénélope Komitès, adjointe à la mairie en charge des Espaces verts et de la Nature : «C’est une situation qui devient ubuesque. Visiblement, les gens étaient espacés, certains portaient des masques. Si on respecte les gestes barrières, y compris sur une pelouse, je ne vois pas pourquoi on évacue.»

« Les Parisiens ont envie de respirer »

Contrairement à d’autres régions en France, la capitale, située en zone rouge, n’a toujours pas été autorisée à rouvrir ses parcs et ses jardins. Cette décision n’enchante pourtant pas la maire socialiste Anne Hidalgo qui appelle, depuis la fin du confinement, au retour de l’accès aux espaces verts. 

Toujours au micro de franceinfo, son adjointe a une nouvelle fois plaidé pour la réouverture. «Les Parisiens ont envie de respirer et aujourd’hui, il y a trop peu de lieux. On est en train de créer des concentrations de populations», regrettait-elle. «On assiste quelque part à un manque de clarté et de cohérence de la part du gouvernement, on a un énorme problème de questions sanitaires».

Pour le moment, le gouvernement s’y oppose. Les parcs et jardins représentent «500 hectares» dans la capitale. Au grand désarroi de beaucoup de Parisiens.