Michael Cohen, ex-avocat de Trump, libéré de prison en raison du coronavirus

Michael Cohen, l’ancien avocat de Donald Trump, vient d’être libéré de prison ce jeudi 21 mai, en raison du coronavirus. Il y a déjà passé un an notamment pour avoir acheté le silence de deux femmes qui affirmaient avoir eu une relation extraconjugale avec le président des Etats-Unis.

Le coronavirus aura été une bonne nouvelle pour lui. Michael Cohen, ancien avocat personnel de Donald Trump, a été libéré aujourd’hui en raison des risques de contamination par le Covid-19 dans le centre pénitentiaire fédéral de l’Etat de New York, a appris l’agence Reuters. Il y purgeait une peine de trois ans de prison.

Ses avocats demandaient depuis mars à ce qu’il puisse bénéficier, comme plus de 2 000 prisonniers fédéraux, d’une assignation à domicile en raison des risques de contagion dans la prison.

Michael Cohen a déjà passé un an de prison après sa condamnation pour avoir acheté, pour le compte de Donald Trump, le silence de deux femmes qui affirmaient avoir eu une relation extraconjugale avec le futur président des Etats-Unis. Il a aussi été jugé coupable de délits financiers et de parjure devant le Congrès.

Il devrait purger le reste de sa peine sous forme d’assignation à résidence, ont assuré les deux sources de Reuters. Il était normalement éligible à une sortie de prison en novembre 2021.