Royaume-Uni: une quatorzaine pour les voyageurs arrivant de l’étranger

Le gouvernement britannique a indiqué ce vendredi 22 mai qu’une quatorzaine serait imposée aux voyageurs en provenance de l’étranger.

Le Royaume-Uni va imposer 14 jours de quarantaine aux voyageurs arrivant de l’étranger afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé vendredi 22 mai le ministre chargé de l’Irlande du Nord, Brandon Lewis. «Les gens arrivant au Royaume-Uni devront se mettre en quarantaine» afin de «contenir» le taux de transmission de la maladie, a‑t-il indiqué sur la télévision Sky News.

Une décision qui s’applique également aux citoyens britanniques. «Évidemment, les citoyens britanniques qui reviennent pourront se mettre en quarantaine chez eux. Les visiteurs devront prendre des dispositions pour effectuer cette quarantaine durant 14 jours», a‑t-il précisé. Selon la presse britannique, les voyageurs feront l’objet de contrôles aléatoires et les contrevenants s’exposent à une amende d’environ 1.117 euros.

Pas d’exemption pour les Français

Le 10 mai dernier, Londres et Paris avaient souligné que cette quatorzaine ne s’appliquerait pas «aux voyageurs en provenance de France à ce stade». La France et le Royaume-Uni sont notamment reliés par l’Eurostar qui passe par le tunnel sous la Manche.

Mais cette idée esquissée a presque aussitôt été balayée. Cinq jours plus tard, le gouvernement britannique était revenu sur l’accord formulé en début de semaine avec la France en annonçant  finalement qu’aucune exemption ne serait accordée aux Français.

Cette mesure, qui sera réexaminée «toutes les trois semaines», doit accompagner le déconfinement progressif du pays qui devrait débuter à partir du 1er juin, en cas de progrès dans la lutte contre la pandémie.

Les détails doivent être exposés par la ministre de l’Intérieur Priti Patel lors de la conférence de presse quotidienne du gouvernement prévue à 17 heures.