Traité “Ciel ouvert” : dix pays européens « regrettent » le retrait américain

Dix pays européens, dont la France, ont regretté la décision des Etats-Unis de se retirer du traité qui permet de vérifier les mouvements militaires et les mesures de limitation des armements.

Dix pays européens « regrettent » la décision de Washington de se retirer du traité international “Ciel Ouvert” (“Open Sky” en anglais), tout en partageant ses « préoccupations » sur la Russie, a indiqué vendredi 22 mai le ministère français des Affaires étrangères.

« Nous regrettons l’annonce du gouvernement des États-Unis de son intention de se retirer du Traité ciel ouvert, bien que nous partagions ses préoccupations relatives à la mise en œuvre des dispositions du traité par la Fédération de Russie », est écrit dans le communiqué signé par dix pays de l’UE, dont la France, l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne et les Pays-Bas.

Jeudi 21 mai, Donald Trump avait annoncé le retrait américain de ce traité signé par 34 pays, estimant que la Russie viole ce traité permettant de vérifier les mouvements militaires et les mesures de limitation des armements.