Covid-19 : des nouveaux tests « plus rapides » en Ile-de-France

Invité du 7/9 de France Inter, le ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé la mise à disposition de tests antigéniques, dont les résultats doivent être connus en vingt minutes. 

L’innovation est ici synonyme de gain d’efficacité. Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce matin la mise en place de nouveaux tests, avec des résultats plus rapides pour l’Île-de France, au micro de France Inter. Ce nouveau dispositif sera disponible dès mercredi à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris. Le futur des tests salivaires reste, lui, incertain. Le locataire de la rue de Ségur attend de nouveaux éléments dans la semaine mais aucune date n’a été avancée quant à la mise à disposition de ce type de diagnostic. 

Le cas marseillais

Autre point clef de l’interview, les mesures concernant Marseille. Dans la cité phocéenne, le nombre de cas positifs a explosé ces dix derniers jours et le taux d’incidence (c’est-à-dire le nombre de nouvelles personnes testées positives à la Covid-19 sur les sept derniers jours, rapporté au nombre d’habitants du département) est actuellement de 171 sur 100 000, contre 58 en moyenne en France. Le ministre a réaffirmé qu’ « il ne s’agit pas de prendre des mesures uniformes sur tout le territoire » et que toute décision se fera au cas par cas. 

 

Vers une réduction de la quarantaine

La question de la quarantaine a aussi été abordée. La possibilité d’une réduction de l’isolement des personnes positives ou des cas contacts de quatorze à sept jours a reçu un avis favorable de la part du Conseil scientifique. Selon le ministre, cette décision ne relève pas de motivations « économiques » et que d’après « un principe de réalité, un grand nombre de Français ne respectent pas les quatorze jours. » Olivier Véran a précisé que les sept jours d’isolement devront être respectés à la lettre. Cette mesure sera présentée au Conseil de défense vendredi