Covid-19 : l’Académie nationale de médecine recommande le masque en tissu

Dans un communiqué publié le 7 septembre, l'Académie nationale de médecine recommande de porter un masque alternatif au quotidien, plutôt qu'un masque chirurgical. Les conseils d'entretien sont également assouplis.

Certains le préfèrent en plastique, d’autres en tissu. L’Académie nationale de médecine a fait son choix : au quotidien, il faut préférer le masque « grand public », pour des raisons économiques et écologiques. Selon l’institution, qui a publié un communiqué ce lundi 7 septembre, le masque chirurgical doit être privilégié pour les professionnels du soin et les personnes malades ou en isolement.

Les masques dits alternatifs se révèlent moins étanches et moins filtrants mais ils sont plus confortables au quotidien, avance l’Académie. Un moyen de faire du masque une routine quotidienne, plus acceptable pour les citoyens, alors que l’épidémie continue de rebondir en France, avec 4 203 nouveaux cas d’infection ces dernières 24h, selon la Direction générale de la santé (DGS).

Pas besoin de laver le masque à 60°

Dans son communiqué, l’Académie nationale de médecine assouplit également les règles d’hygiène pour l’entretien du masque en tissu : il peut être lavé à la main ou en machine, sans forcément le passer à 60°. Le masque doit être changé quand il est humide, et ne peut pas être porté plus d’une journée. Pas besoin non plus de jeter son masque en tissu après vingt ou trente lavages : d’après l’institution, tant que les élastiques et les mailles du tissu ne sont pas abîmés, il reste utilisable et efficace.

L’Académie nationale de médecine en profite pour rappeler l’importance de porter le masque dans tous les espaces publics, en intérieur comme en extérieur.