Covid-19 : l’activité partielle maintenue « jusqu’à l’été prochain » annonce Elisabeth Borne

Elisabeth Borne annonce la prolongation des négociations sur le dispositif de chômage partiel de longue durée. 

Longue vie au chômage partiel. Elisabeth Borne, la ministre du Travail, a annoncé sur BFM Business ce jeudi la prolongation des négociations dont disposent les entreprises sur le dispositif d’activité partielle de longue durée à 84 % du salaire net. Elles devaient initialement avoir lieu jusqu’au 1er novembre. Elles sont désormais maintenues « jusqu’à l’été prochain ». 

Le gouvernement a ainsi confirmé sa volonté de « maintenir le niveau de prise en charge, donc un reste à charge limité à 15 % pour l’employeur, sans limite jusqu’au délai qui est prévu pour négocier ces accords d’activité partielle de longue durée », a déclaré la ministre. Ce dispositif permet, par un accord d’entreprise, de réduire l’activité de ses employés, en garantissant un revenu proche de leur salaire de base. 

«  Profiter de ce temps non travaillé pour se former  »

Le ministère a comptabilisé 345 plans de sauvegarde de l’emploi (PSE), contre 231 sur la même période de 2019. « Ça représente beaucoup d’emplois, 50 000 emplois », a précisé Elisabeth Borne. « La responsabilité de mon ministère c’est de s’assurer qu’il y a du dialogue social de qualité et puis de proposer aux entreprises tous les dispositifs qu’on a mis en place, notamment l’activité partielle de longue durée », a‑t-elle indiqué.

Elisabeth Borne estime que ce dispositif est « à la fois récent et innovant ». Elle invite également ceux qui bénéficieront du dispositif d’activité partielle de longue durée à « profiter de ce temps non travaillé pour se former, pour que l’entreprise garde des emplois ».