La Turquie va réaliser un exercice de tir réel au large de Chypre

La Turquie va mener un exercice naval de tir réel au large de Chypre entre samedi et lundi, malgré la menace de sanctions brandie par l'Union européenne en raison de ses actions en Méditerranée orientale.

Une réponse musclée aux menaces européennes. Le gouvernement turc annonce vendredi via une notice d’information maritime la mise en place d’un exercice naval de tir réel au large de Sadrazamkoy, dans le nord de Chypre, entre samedi et lundi.

Vendredi, sept dirigeants de pays du sud de l’UE ont appelé Ankara à mettre fin à sa politique de ” confrontation ” en Méditerranée orientale. Ils ont menacé la Turquie de sanctions européennes si elle continuait à contester les droits d’exploration gazière de la Grèce et de Chypre dans la zone.

La Turquie n’a pas tardé a réagir. Elle a dénoncé une déclaration ” biaisée “, qui contenait des éléments ” déconnectés de la réalité et dépourvus de base juridique “.

Course aux hydrocarbures en Méditerranée

La tension est montée entre la Turquie et la Grèce le 10 août. Ankara a envoyé un navire de prospection sismique accompagné de navires de guerre dans des eaux revendiquées par la Grèce, ce qui a poussé Athènes à lancer des manoeuvres navales pour défendre son territoire maritime. La Turquie et la Grèce, toutes deux membres de l’OTAN, se déchirent à propos de gisements d’hydrocarbures en Méditerranée orientale, dans une zone qu’Athènes estime relever de sa souveraineté.

Le navire de prospection est censé rester dans les eaux contestées jusque samedi, alors que la question turque sera a à l’agenda du Conseil européen des 24 et 25 septembre.