Revivez la rentrée des Gilets jaunes, marquée par quelques tensions

Revivez le nouveau samedi de mobilisation des Gilets jaunes. Au menu : Jean-Marie Bigard expulsé du cortège parisien, barbecues à Montpellier et plus de 200 interpellations de manifestants à Paris.

Voici les infos à retenir sur la manifestation Gilets jaunes de ce samedi 12 septembre :

  • A Paris, la Préfecture de police de Paris annonçait 222 interpellations et 86 gardes à vue à 15h45.
  • En amont de la manifestation, la police attendait une affluence de 4 000 à 5 000 personnes, dont 1 000 “potentiellement violentes”, comme annoncé à Franceinfo.
  • Des manifestations sont également en cours à Grenoble, Marseille, Toulouse, Lyon, Lille, Nantes, Nice, Bordeaux et Strasbourg. 

17:45 FIN DU DIRECT — Merci à tous de nous avoir suivis et rendez-vous mardi pour une nouvelle semaine d’actualité !

17:25 : PARIS — La députée France insoumise, Mathilde Panot, s’est indignée sur Twitter de l’amende qu’aurait reçue une militante de son parti, pour s’être promené dans l’espace public avec un autocollant de la France insoumise sur ses habits. Les CRS lui aurait reproché d’être “en train de participer à une manifestation dans la rue”, explique la citoyenne dans une vidéo diffusée sur Twitter.

16:43 : PARIS — Le journaliste indépendant Gaspard Glanz aurait été “arbitrairement interdit d’accès à la manifestation” selon son avocate, Aïnoha Pascual. Il a été de nouveau libre de ses mouvements au bout de deux heures. En avril 2019, Gaspard Glanz avait été interpellé lors une manifestation similaire. Il avait brandi un doigt d’honneur à l’encontre d’un policier, après avoir reçu un tir d’une grenade de désencerclement à ses pieds.

16:38 : PARIS — La place de l’Arc de triomphe est de nouveau accessible. Plusieurs centaines de CRS sont présents, mais pas de cortège de manifestants. Il est possible de circuler normalement.

16:30 : PARIS — Suite aux annonces du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin vendredi, une nouvelle grenade à main de désencerclement est désormais utilisée par les forces de l’ordre. La voici, récupérée par le journaliste Ulysse Logéat à la manifestation des Gilets Jaunes de Paris.

16:22 : BORDEAUX — Place du Grand Théâtre au centre de Bordeaux, double manifestation en cours. La manifestation de contestation des Gilets jaunes se mêle désormais à l’action féministe contre les violences sexistes.

16:17 : PARIS — Des petits groupes de CRS en moto remontent l’Avenue Wagram, direction l’Arc de triomphe.

Malgré les dispositifs policiers pour interdire l’accès aux Champs-Elysées, une centaine de Gilets Jaunes se seraient introduits sur les Champs Elysées.

 

16:05 : PARIS — Au sein du cortège parisien, rencontre avec Isa, retraitée venue spécialement du Mans pour la manifestation. Elle dénonce les conditions de travail des petits patrons, et rappelle que les aides de l’Etat sont des prêts, pas des dons.

15:55 : NANTES — A Nantes, le cortège passe Place du Pilori, dans le centre-ville. Un manifestant scande “Anti-Anti-Anti-Capitaliste !”

15:27 : PARIS — Bloqués place d’Israel, les Gilets jaunes entament le chant traditionnel “On est là”. 

15:23 : QUIMPER — Bonne ambiance dans le cortège de Quimper.

15:17 : PARIS — Quelques blessés dans le cortège de l’avenue de Wagram selon le journaliste Gaspard Glanz.

15:13 : PARIS — Virginie, postée devant le cordon de CRS, est gilet jaune depuis près de deux ans. Aide soignante, elle élève seule ses quatre enfants et ” ne s’en sort pas “. Elle est venue du Sud de la France spécialement pour manifester à Paris. Elle souhaiterait rejoindre les Champs Élysées.

15:06 : PARIS —  Étrange ambiance, avenue de Wagram selon notre envoyée spéciale Manon Meyer. “Les CRS bloquent les différentes parties du cortège, tandis que de l’autre côté de la rue, un manifestant diffuse” Free from desire” de Gala sur une enceinte.” Liberté !”, scandent les manifestants.

14:55 : BORDEAUX — La manifestation a débuté à 14h place de la Bourse. Un parcours a été déposé par « les Gilets Jaunes Pacifiques » auprès de la préfecture de la Gironde qui n’a pas interdit la manifestation. Le cortège passera rue Esprit des lois, au Grand Théâtre, place Tourny, cours Clemenceau, place Gambetta, cours d’Albret, place de la République, cours Victor Hugo, porte de Bourgogne avant un retour place de la Bourse.

 

14:52 : NANCY — Alors que les manifestants devaient éviter la place Stanislas, certains s’y dirigent désormais.

 

14:51 : QUIMPER — Des Gilets jaunes défilent dans le centre-ville de Quimper. Ils seraient une centaine.

14:44 : PARIS — Un groupe de manifestants a réussi à pénétrer dans le hall d’entrée de BFMTV à Paris. Christophe Barbier semble être descendu parler aux Gilets jaunes.

https://twitter.com/Ankaraford06/status/1304756346798006272

14:36 : PARIS — Charge des policiers rue Bremontier où 600 personnes ont rejoint un cortège où se trouvent beaucoup plus de manifestants.

14:30 : PARIS — Un petit cortège s’élance à nouveau avenue de Wagram. “On va fatiguer les flics” souffle un manifestant.

14:26 : TOULOUSE Une nasse est en cours au métro Jean Jaurès. Police nationale, BRAMV et gendarmes mobiles sont présents. 

14:18: PARIS  — La Place Wagram, où la manifestation a débuté, est presque vide. Un scooter a été carbonisé. Crédits : Manon Meyer. 

14:12: MONTPELLIER  — Après Manosque, les Gilets jaunes sont aussi de retour dans le quartier de Près d’Arènes, à Montpellier. Les barbecues sont de sortie.

14:09: PARIS  — Porte d’Asnières, entre le XVIIème arrondissement et Levallois-Perret, les policiers se positionnent à l’entrée du périphérique de Paris, après avoir contrôlé plusieurs manifestants.

 

13:57 : PARIS  — Une intervention des forces de l’ordre est en cours dans le Secteur Wagram (VIIIème arrondissement), concernant des groupes ne respectant pas l’itinéraire déclaré. Notre reporter Mayon Meyer précise que sur la Place Wagram, où la manifestation a débuté, très peu de manifestants subsistent.

13:45 : PARIS  — “On va tout cramer”, scande un manifestant. Une voiture est en train de brûler, Boulevard Pereire dans le XVIIème arrondissement de Paris. Un camion de pompiers s’approche des lieux.

13:39 : MANOSQUE (04) — Une vingtaine de gilets jaunes se sont rassemblés ce matin à un rond-point aux portes de Manosques, comme le rapporte le journal La Provence . N’hésitez pas à nous envoyer vos photos de ronds points occupés sur notre compte Twitter.

13:32 : PARIS — Le député France Insoumise de la 1ère circonscription du Nord, Adrien Quatennens, se trouvait ce midi place Wagram, dans le 8ème arrondissement de Paris, précise que les gilets jaunes réclament “la justice sociale”.

13:25 : PARIS — Fabien Roussel, secrétaire général du PCF, a affirmé soutenir “les revendications des gilets jaunes dont beaucoup n’ont jamais été satisfaites”.

13:12 : PARIS — A la mi-journée, la Préfecture de Paris comptabilisait 154 interpellations et 27 gardes à vue.

12:50 : PARIS — De nouveaux objets ont été saisis aux manifestants. La préfecture a intimé au manifestant de suivre le parcours déclaré.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12:45 : PARIS — Des tensions éclatent autour de place Wagram. La police obligée de reculer face aux manifestants.

  • PARIS —Boulevard Pereire, le restaurant “Il trentasei” range précipitamment ses tables en terrasse alors que le cortège arrive. “On va rien casser” assure une manifestante. “Les gilets jaunes ne nous avaient pas manqué” soupire David, le gérant.

 

  • PARIS — Premiers gaz lacrymogènes, avenue des Champs-Élysées. ” Quatre palets lacrymogènes ont volé en même temps. Environ un quart des personnes présentes portent des lunettes de piscine” rapporte Manon Meyer, sur place. Autour de la place Wagram, les forces de l’ordre se tiennent prêtes. 

 

  • PARIS — Insulté par la foule, Jean-Marie Bigard quitte la manifestation parisienne, exfiltré en moto. Un accueil hostile que l’intéressé attribue à ses récentes déclarations sur Jérôme Rodrigues, l’une des figures des “gilets jaunes”. Il avait hier déclaré via une vidéo “Je vais choisir un départ de manif où il n’y aura pas Jérôme Rodrigues, tout simplement”.  Il évoque aujourd’hui une “mauvaise interprétation”.

  • GRENOBLE — Les gilets jaunes font leur rentrée à Grenoble, près de 300 personnes manifestent dans le centre ville.

  • PARIS —128 personnes interpellées à 12h00 selon la Préfecture de police.

  • PARIS — Les gilets jaunes divergent sur la stratégie à adopter. Sophie Tissier prend la parole, place Wagram. C’est une figure très controversée au sein des gilets jaunes, notamment car elle déclare toutes les manifestations. “Ne tombons pas dans le piège de la violence, c’est le piège du gouvernement. Jérome [Rodriguez ], Priscilla [Ludosky], venez on va discuter, vous êtes bienvenues. On est tous uni”, scande-t-elle au micro. Sa prise de parole semble justifier sa stratégie de non-violence plus qu’à une vindicte contre le pouvoir.


  • PARIS — Alain, 66 ans, est commercial à la retraite. Il vient aux manifestations depuis le 17 novembre et a fait le déplacement depuis Lyon . ” On a eu que des miettes de la part du gouvernement depuis le début du mouvement. Je gagne 1100 euros par mois, quand on paye le loyer ce n’est pas possible. On veut que Macron nous écoute, pas comme cette parodie de Grand débat ”

 

 

 

 

 

 

 

 

  • PARIS — 81 personnes interpellées à 11h15 selon la Préfecture de police. 17 autres ont été verbalisées.  La préfecture a diffusé des photos d’objets saisis sur des manifestants.