La Haute Autorité de Santé autorise les tests salivaires

La Haute autorité de Santé vient d'autoriser les dépistages salivaires dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Leur utilisation est pour l'instant réservée aux cas symptomatiques.

La Haute autorité de Santé (HAS) a rendu ce vendredi un avis favorable à l’utilisation des prélèvements salivaires (tests RT-PCR) pour les campagnes de dépistage de Covid-19 en France. Les tests seront remboursés pour les patients non hospitalisés présentant des symptômes depuis une semaine.

Les tests seront réalisés « de préférence sur les enfants et les personnes âgées» , précise la Haute Autorité de Santé sur Twitter. Les patients asymptomatiques ne pourront pas les passer car l’étude COVISAL, conduite en Guyane en août, remet en question leur efficacité sur ce type de cas.

Les tests salivaires sont indolores et plus pratiques à réaliser qu’un test PCR nasopharyngé. L’objectif de leur déploiement pour les campagnes de dépistage est de faciliter les prélèvements, fournir un dispositif moins désagréable aux patients et réduire les risques de contamination chez le personnel soignant.

Photo : Haute Autorité de Santé