Covid-19 : Le fil de la journée du 19 septembre

18h — Clap de fin pour l’équipe du live. Voici ce qu’il fallait retenir dans l’actualité de ce samedi 19 septembre :

  • INTERNATIONAL. Russie, Iran, Allemagne, Pologne… De nombreux pays, notamment européens, connaissent une hausse record du nombre d’individus testés positifs au Covid-19. Dans son bilan quotidien, l’AFP a fait état d’au moins 953 025 morts à travers le monde depuis le début de l’épidémie.
  • RESTRICTIONS. En France, ce sont désormais 53 départements métropolitains et ultra-marins qui sont classés comme « zones rouges ». En réaction à cette actualisation de la carte de « circulation active du virus », dévoilée ce matin par le ministère de la Santé, la préfète d’Indre-et-Loire a interdit les rassemblements festifs.
  • BILAN QUOTIDIEN. Le nombre alarmant de nouveaux décès rapporté hier par Santé publique France — 123 contre 50 la veille — doit être relativisé. 76 seraient liés à la transmission tardive des données d’un hôpital de l’Essonne. L’organisme recensait également pour la journée d’hier 13 215 nouvelles contaminations et 850 hospitalisations.

17h50 — Rentrée sportive : salles et clubs de sport tirent un premier bilan décevant. Dans toutes les fédérations sportives, les inscriptions ont chuté, parfois jusqu’à 50%. Et pas moins de 80% d’entre elles reconnaissent avoir des difficultés financières. Maël Morin a fait le tour des structures sportives parisiennes.

17h35 — Rugby : Castres éliminé du Challenge européen à cause de quatre cas de Covid-19. Le club a été contraint de déclarer forfait pour son quart de finale contre les Anglais de Leicester prévu dimanche, vient d’annoncer l’EPCR, l’organisateur des compétitions européennes de rugby. Trois joueurs et un membre de l’encadrement ont été testés positifs au Covid-19.

17h30 — Dépistage du Covid-19 : y voir plus clair entre les différents tests. La Haute Autorité de santé a validé hier l’usage des tests salivaires chez les personnes symptomatiques. Mais que vaut cette alternative aux tests PCR ? Alexandra James vous aide à mieux comprendre.

17h25 — La ligue de football professionnel (LFP) assouplit son protocole Covid-19. Le nouveau protocole pour gérer la situation sanitaire en Ligue 1 et Ligue 2, dévoilé hier par la LFP, suit une logique d’assouplissement des règlements afin de limiter les reports. Les explications de Nicolas Benoît.

17h15 — Europe de l’Est : contaminations record dans les pays membres de l’UE. La Pologne a signalé ce samedi un record de 1002 nouveaux cas de coronavirus. Deux de ses pays voisins, la Lituanie et la Slovaquie, ont également enregistré leur plus grand nombre quotidien depuis le début de la pandémie. La République tchèque a pour sa part signalé plus de 2100 nouveaux cas, un jour après avoir enregistré un record de 3130 nouvelles infections. Des bilans alarmants qui ont poussé ces États à revenir vers des restrictions plus strictes.

16h55 — Présidentielle américaine : une mission d’observation revue à la baisse à cause du Covid-19. L’OSCE ne pourra envoyer une mission complète aux États-Unis pour observer le scrutin du 3 novembre et limitera son déploiement à « quatorze experts et 30 observateurs », a indiqué à l’instant cette organisation internationale, dont l’une des missions consiste à s’assurer du bon déroulement des élections dans ses 57 pays participants. Dans un rapport daté du 3 juillet, l’OSCE estimait nécessaire de détacher « 100 observateurs à long terme pour suivre le processus électoral dans tout le pays ».

16h40 — Promesse de vaccins VS confiance en la science : Trump et Biden tentent, chacun à leur manière, de séduire l’électorat en pleine pandémie de Covid-19. Alors que les Américains s’apprêtent à élire leur nouveau président le 3 novembre prochain, les candidats républicain et démocrate adoptent deux stratégies de campagne aux antipodes. Un sujet de Victoria Garmier.

16h30 — Durcissement des mesures sanitaires en Indre-et-Loire. Après le classement du département en « zone rouge », sa préfecture a annoncé ce samedi dans un communiqué l’interdiction des soirées étudiantes et dansantes, pots et cocktails. Notre journaliste Alexandra Marill fait le point sur ces nouvelles restrictions.

16h15 — Annulation de l’Oktoberfest en Allemagne : l’hommage des brasseries à Munich. Taverniers, forains, représentants de la ville, mascotte de l’Oktoberfest et membres de l’Association des brasseries de Munich se sont réunis ce matin pour rendre hommage à la fête de la bière, annulée en avril dernier pour cause de Covid-19. Paulaner, l’une des six brasseries de Munich qui servent leur boisson houblonnée à l’occasion de la fête, explique dans un communiqué que cette initiative visait à « montrer que leur cœur bat pour la Fête de la bière et envoyer un message aux fans du monde entier ».

15h40 — Pourquoi faut-il nuancer la hausse soudaine de la mortalité ? Nous vous en parlions plus tôt aujourd’hui : sur les 123 nouveaux décès rapportés par Santé publique France hier, 76 seraient liés à la transmission tardive des données d’un hôpital de l’Essonne, rapporte Le Parisien. Notre journaliste Sarah Wack vous explique tout sur ce « rattrapage de données ».

15h25 — L’Iran franchit la barre des 24 000 morts dus au Covid-19. Un bilan que le ministère de la Santé lie à une utilisation réduite des masques faciaux par le public. L’Iran est le pays est le plus endeuillé par l’épidémie au Moyen-Orient. La courbe des infections et des décès a suivi une trajectoire à la hausse ce mois-ci. Dans les dernières 24 heures, 2845 personnes ont été testées positives au Covid-19.

15h15 — Royaume-Uni : une manifestation anti-confinement en cours à Londres. Selon The Guardian, un millier de personnes se seraient rassemblées à Trafalgar Square, dans le centre-ville de la capitale britannique. But de cette opération nommée « Résistez et agissez pour la liberté » : protester contre les restrictions liées à un potentiel reconfinement, les masques et la distanciation sociale. Le quotidien rapporte des échauffourées opposant les manifestants à la police.

14h50 — En Allemagne, une inquiétante hausse du nombre de contaminations. Alors que nos voisins ont doublé le nombre des tests et en réalisent un million par semaine, 2 297 contaminations au Covid-19 ont été enregistrées ce samedi. Les Allemands déplorent également 9 384 morts au total, dont six décès supplémentaires ces dernières 24 heures. Fabiola Le Tounoulx revient sur les répercussions de cette évolution de l’épidémie dans le pays.

14h10 — De nouveaux départements en rouge sur la carte de « circulation active ». Ce samedi, la Marne, la Haute-Marne, la Saône-et-Loire, ou encore le Calvados ont rejoint la longue liste, établie par le ministère de la Santé, des départements métropolitains et ultra-marins classés comme zones de circulation active du nouveau coronavirus. Ce sont désormais 53 départements qui sont passés « en rouge ». Rappelons que cette décision est généralement prise quand le nombre de nouveaux cas est supérieur à 50 pour 100 000 habitants et que la dynamique épidémique est considérée comme défavorable.

La carte mise en ligne aujourd’hui par le ministère des Solidarités et de la Santé.

13h50 — Un bilan mondial proche du million de décès. La pandémie de Covid-19 a fait au moins 953 025 morts dans le monde, selon le dernier bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles. Le seuil de 900 000 décès avait été dépassé le 9 septembre. À ce jour, plus de 30 556 040 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis décembre, dont au moins 20 629 000 sont considérés comme guéris. Des chiffres à relativiser : ils ne reflètent pas notamment la situation dans les pays pauvres, qui disposent de capacités de dépistage limitées.

13h40 — Les hôpitaux d’Île-de-France relancent leurs cellules de crise. Face à l’accélération de la pandémie depuis la semaine dernière, l’Agence régionale de santé leur a demandé mercredi de réactiver les mesures du « plan blanc », assoupli cet été. De la mutualisation des places en réanimation au recrutement de personnel, Alexandra Marill en détaille le contenu.

13h25 — Harmonisation des zones classées « rouges » : un député LREM pointe un « réel imbroglio ».  Nous vous en avions parlé ce matin, la liste de ces territoires soumis à restrictions varie d’un pays européen à l’autre. Notre journaliste Nicolas Benoît revient sur les attentes des élus locaux français.

11h55 — Pas de fête de la bière cette année en Allemagne. La 187e édition de l’Oktoberfest, qui existe depuis plus de 200 ans et devait s’ouvrir aujourd’hui, avait été annulée en avril dernier, en raison du contexte sanitaire. Selon Les Echos, « la pandémie devrait faire chuter les volumes de vente des brasseurs allemands de plus de ‑6 % cette année ».

11h35 — Après Reims, Sciences Po Paris. Suite à la découverte d’une quarantaine de cas de Covid-19 parmi ses étudiants, soit un peu plus d’1 % des 3 000 élèves, l’établissement a annoncé hier fermer ses portes. Eclairage sur notre site avec Azaïs Perronin.

11h25 — Les derniers chiffres de la mortalité en France faussés. Alors que Santé publique France faisait état vendredi de 123 nouveaux décès (50 la veille) liés au coronavirus, Le Parisien rappelle que cette « hausse soudaine doit être nuancée ». Elle s’explique, en effet, par « une transmission tardive de données par un hôpital de l’Essonne ».

10h50 — Un nombre au plus haut depuis le 24 avril. En Allemagne, 2 297 nouvelles infections ont été enregistrées samedi, selon l’institut de veille épidémiologique Robert Koch. Depuis le début de l’épidémie qui a fait 9 384 morts dans le pays, près de 270 000 personnes ont été testées positives. La Rhénanie, région la plus peuplée d’Allemagne, et la Bavière, sont les deux Länder les plus touchés. A noter néanmoins que le pays réalise, aujourd’hui, 1 million de tests par semaine, soit deux fois plus qu’en avril.

10h35 — Près de 6 000 nouveaux cas de contamination en Russie. Un nombre en hausse sur les dernières 24 heures, selon Reuters. Le pays, où le bilan s’élève à plus de 19 000 morts, est le quatrième le plus touché par la pandémie en termes d’infections.

10h10 — À lire ailleurs : Sans le Covid-19, il n’y aurait pas eu tous ces records sur le Tour de France. Comme le rapporte Slate, certains des meilleurs grimpeurs de cette édition ont battu des records d’ascension qui avaient été établis par des coureurs dopés dans les années 2000. À l’image du Slovène Tadej Pogacar qui a explosé le record de la montée du col de Peyresourde (24 minutes, 35 secondes, contre 25 minutes, 22 secondes). Parmi les raisons avancées, la longue période sans compétition qui a permis aux coureurs d’intensifier leur entraînement en altitude.

09h50 — Des élus réclament une harmonisation européenne sur la classification des départements et régions français classés en « zone rouge ». Comme le rappelle Le Parisien, « la liste varie selon les pays », de la Belgique à l’Allemagne, en passant par la Suisse, « et peut changer à tout moment ». Les élus interrogés dans l’article demandent au gouvernement d’agir pour « aboutir à un accord au niveau européen ».

09h30 — Hausse constante en réanimation depuis début septembre. En France, 5 819 personnes sont hospitalisées. Article à retrouver ici.

09h10 — « Les Français ont fait plus que jouer le jeu, y compris les jeunes ». Sur franceinfo ce samedi matin, Eric Coquerel, député La France insoumise (LFI) de Seine-Saint-Denis, a répondu aux critiques sur la responsabilisation des Français. Il a ajouté que son parti, s’il avait été au gouvernement, aurait « pris des décisions de réquisition, de nationalisation. On aurait fait un effort supplémentaire pour l’hôpital, et nous aurions rendu les masques gratuits ».

08h50 - Départ des 24 Heures du Mans. Pour la première fois de son histoire, la mythique course d’endurance, qui aura lieu ce week-end, se déroulera sans spectateurs. Même sans public, l’événement rassemblera 8 500 personnes accréditées.

08h30 — « Prudence, responsabilité, c’est entre nos mains »Toujours sur Europe 1, Aurélien Rousseau, directeur général de l’Agence régionale de santé Île-de-France, ne s’est pas voulu alarmiste malgré l’aggravation de la situation sanitaire depuis quelques jours. « Si on réagit rapidement, on peut écraser cette courbe qui permettra de protéger l’hôpital ».

08h20 — « En Île-de-France, on est en progression tous les jours ». Aurélien Rousseau, directeur général de l’Agence régionale de santé Île-de-France, était invité d’Europe 1 ce samedi matin, après une hausse des nouveaux cas de contamination en 24 heures dans le pays (13 215), un nouveau record. « 20 % des lits de réanimation sont occupés par des personnes avec le Covid-19 », a‑t-il déclaré, au sujet de sa région. « On anticipe que cette très forte tension en Île-de-France arrivera dans 15 jours, trois semaines ».

08h10 — Des Journées du patrimoine entachées par le coronavirus. Plus de 1 500 événements prévus ce week-end ont été annulés dans plusieurs grandes villes comme Marseille, Nice ou Bordeaux. A Paris, l’Elysée ouvrira ses portes à un public réduit à 2 500 personnes par jour, et sera aussi visitable virtuellement sur son site internet. « Une part importante de notre patrimoine sera visitable dans des villes moyennes ou de petite taille », en étant « très précautionneux », a déclaré hier Emmanuel Macron en visite dans le Gers, comme le rapporte l’AFP. Retrouvez notre article publié le 17 septembre sur notre site.

07h55 — Un dépistage qui interroge. Jean-Michel Pawlotsky, virologue à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil, estime ce samedi dans Le Parisien qu’il faut « arrêter de tout miser sur les tests ». Avec plus d’un million de tests PCR par semaine en France, les résultats mettent, en effet, de plus en plus de temps à être connus. La solution, pour le spécialiste, est de « prioriser les personnes avec des symptômes ». Et d’ajouter : « l’arme la plus efficace reste les comportements barrières ».

Bonjour à toutes et à tous ! Nous sommes le samedi 19 septembre. Voici les actualités de la nuit que vous auriez pu rater.

  • EUROPE. Les mesures de lutte contre la propagation du virus fleurissent un peu partout en Europe, des Pays-Bas au Danemark, en passant par l’Islande, la Grèce, l’Allemagne, Dublin et Madrid. Le gouvernement britannique n’exclue pas d’aller jusqu’à un nouveau confinement. En France, les villes de Nice et Toulouse ont annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.
  • TESTS. Les tests salivaires sont à présent autorisés en cas de symptômes du Covid-19. Suite aux annonces faites par Olivier Véran ce jeudi d’un possible recours aux tests salivaires pour détecter les infections par le Covid-19, la Haute Autorité de santé a rendu ce vendredi un avis positif quant à l’utilisation de ces tests. Santé publique France comptabilise aujourd’hui 13 215 nouveaux cas de contamination en 24 heures, un nouveau record. Le nombre de morts sur cette même période, qui était hier de 50, bondit à 123. L’agence sanitaire recense également 850 nouvelles hospitalisations au cours des dernières 24 heures.
  • RECONFINEMENT. Israël confine sa population une seconde fois. Cette décision fait suite à l’explosion du nombre de nouveaux cas de Covid-19. Entré en vigueur hier à la mi-journée, le confinement durera pendant au moins trois semaines.
Crédit photo : PxHere