Jair Bolsonaro

Incendies en Amazonie: Bolsonaro dénonce “une campagne de désinformation”

Le président brésilien fustige une campagne, menée par des ONG, appelant à conditionner tout investissement au Brésil à des engagements fermes pour la préservation de l’Amazonie.

Le Brésil est “victime d’une des campagnes de désinformation les plus brutales sur l’Amazonie et le Pantanal”, a déclaré Jair Bolsonaro, le président brésilien, dans son discours à l’Assemblée générale de l’ONU mardi 22 septembre. Des incendies font rage dans ces deux régions depuis des mois.

Le dirigeant d’extrême droite fait référence à la campagne « Defundbolsonaro.org », lancée au début du mois par plusieurs ONG. La campagne vise à faire dépendre tout investissement au Brésil d’engagements fermes pour la préservation de l’Amazonie. Pour Jair Bolsonaro, les incendies ne sont pas liés à la déforestation. Chaque année, “les incendies ont lieu aux mêmes endroits, où les indigènes font des brûlis pour leur survie, dans des zones déjà déboisées.

1 358 km²  déboisés en Amazonie en août

Tout le monde sait que l’Amazonie brésilienne est très riche, a souligné le président brésilien. Cela explique le soutien d’institutions internationales à cette campagne aux intérêts douteux, avec le concours d’associations brésiliennes profiteuses, antipatriotiques, ayant pour objectif de porter du tort au Brésil.”

Selon les derniers chiffres officiels, 1 358 km² ont été déboisés en Amazonie en août. Depuis le début de l’année, presque 72 000 foyers d’incendies ont été identifiés dans la plus grande forêt tropicale du monde, soit 12 % de plus que sur la même période l’année dernière.

Pour mieux comprendre la déforestation en Amazonie, cliquez-ici.