Chasse à la glu : le Conseil d’État rejette la demande des chasseurs

Le Conseil d’Etat a rejeté la demande d’une association de chasseurs de revenir sur la décision gouvernementale d’interdire la chasse à la glu.

Le Conseil d’Etat a rejeté mardi 22 septembre la demande des chasseurs de revenir sur la décision gouvernementale de suspendre la très controversée chasse à la glu. Fin août, l’Elysée avait annoncé qu’il suspendait pour une saison les quotas dérogatoires autorisant la chasse à la glu pour les grives et les merles, seules espèces pour lesquelles elle était autorisée.

Victoire de début de mandat pour la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, l’interdiction est intervenue alors que cette chasse traditionnelle était depuis longtemps dénoncée par les écologistes et les défenseurs des oiseaux. Pour supprimer les quotas autorisés, l’Elysée avait invoqué des doutes quant à leur compatibilité avec la législation européenne.

La fédération régionale des chasseurs de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur avait demandé en urgence à la plus haute juridiction administrative du pays d’enjoindre au gouvernement de revenir sur cette décision, en vain.