Pays de la Loire : cap sur l’écologie pour le candidat PS aux régionales

Guillaume Garot souhaite rassembler la gauche, du parti socialiste jusqu'aux écologistes, autour des  thématiques environnementales en Pays de la Loire, en vue des élections régionales de 2021.

Une candidature “pour conduire la liste de la gauche et des écologistes”. Le député PS de la Mayenne et ancien ministre délégué à l’agroalimentaire Guillaume Garot a annoncé mardi 22 septembre sa candidature aux élections régionales en Pays de la Loire. Ancien ministre du second gouvernement Ayrault, de 2012 à 2014, Guillaume Garot a placé l’écologie au coeur de sa stratégie.

Se décrivant comme “quelqu’un d’ouvert, capable de travailler avec des gens qui ne pensent pas forcément comme moi”, le candidat veut “construire très en amont le rassemblement” autour de thématiques environnementales. S’il est choisi par les adhérents socialistes le 8 octobre, M. Garot entend faire des Pays de la Loire “la première région française contre le gaspillage alimentaire” et la région “de la priorité bas carbone”.

Favorable à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes 

Si Guillaume Garot souhaite rassembler autour de l’écologie, son positionnement vis-à-vis du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes pourrait lui causer du tort. L’élu était favorable au projet d’aéroport, symbole de la contestation environnemental depuis plusieurs dizaines d’années. Dans Ouest-France, au moment de l’abandon du projet par Emmanuel Macron, il déclarait que  “personne ne peut aujourd’hui se réjouir de cette décision”, précisant qu’il fallait désormais construire une offre aéroportuaire pour le grand Ouest, à partir des sites de Rennes et de Nantes.

La région Pays de la Loire, présidée par le socialiste Jacques Auxiette de 2004 à 2015, avait été remportée par Bruno Retailleau (LR) aux dernières élections. Le président du groupe LR au Sénat a depuis laissé la place à Christelle Morançais (LR).