En Tasmanie, des centaines de dauphins-pilotes retrouvés morts après un échouage massif

Malgré une tentative de sauvetage lancée mardi 22 septembre au large de l'île australienne, la quasi-totalité des céphalées échoués ont péri.

Il s’agit d’un plus grands échouages de cétacés jamais enregistré. 360 dauphins-pilotes ont péri en Tasmanie, mercredi 23 septembre.

Depuis lundi, des centaines de globicéphales étaient coincés sur les bancs de sable de la baie de Macquarie Harbour, en Tasmanie. Un premier groupe d’environ 270 animaux avait été découvert lundi, donnant lieu à une vaste opération de sauvetage. Près de 200 autres mammifères, déjà morts, ont ensuite été retrouvés mercredi.

Au total, une soixantaine de sauveteurs ont été déployés depuis deux jours pour tenter de remettre à l’eau les cétacés échoués. Ils sont parvenus à sauver cinquante dauphins et se concentrent désormais sur la trentaine de mammifères toujours en vie.

La cause de ce phénomène inconnue

Les causes de cet échouage massif restent encore inconnues. Kris Carlyon, biologiste marin employé par le gouvernement de Tasmanie, explique qu’il s’agit selon lui d’un “événement naturel”, des échouages de l’espèce s’étant régulièrement produits tout au long de l’histoire, tant au sud de l’Australie qu’en Nouvelle-Zélande. “Nous intervenons dans ce genre de situation mais nous ne pouvons pas faire grand-chose pour empêcher que cela ne se reproduise”, souligne-t-il.