Après des attaques d’orques, l’Espagne interdit les voiliers auprès de ses côtes

Depuis mardi 22 septembre, les voiliers de moins de 15 mètres de long sont désormais interdits entre les pointes de Prioriño Grande et d’Estaca de Bares, sur une centaine de kilomètres de côtes au nord-ouest de l’Espagne. Cette mesure fait suite à des attaques d’orques sur plusieurs embarcations, survenues ces dernières semaines. La mesure vise à protéger “à la fois les personnes et les orques”, selon le ministère des Transports espagnol.

Des dommages au niveau du gouvernail

La première attaque d’orques dans la région a été signalée le 19 août. Sur Twitter, des gardes-côtes espagnols ont posté une vidéo d’une autre attaque datant d’il y a dix jours.

Les bateaux subissent des dommages, principalement au niveau du gouvernail. La mesure est prise pour une durée d’une semaine. Elle pourrait être étendue, notamment à d’autres parties du littoral suivant les routes migratoires des orques, espèce classée vulnérable en Espagne.