Catastrophes environnementales : un système d’alerte sur portable

Le gouvernement a annoncé la création d’un système d’alerte à la population par téléphone mobile. Il sera déployé en France entre 2021 et 2022.

Il y a un an, avait lieu l’incendie hors norme de l’usine chimique Lubrizol, à Rouen. Le gouvernement a annoncé, jeudi 24 septembre, un système d’alerte par téléphone mobile en cas de danger pour la population. Il sera déployé dans toute la France entre juillet 2021 et juin 2022. D’abord “dans les zones prioritaires à forte population ou représentant un risque particulier”, puis dans tout le pays d’ici à juin 2022. Environ 50 millions d’euros ont été budgétisés pour ce nouveau service.

Ce nouveau dispositif permettra l’envoi massif et rapide de messages prioritaires par rapport aux communications traditionnelles, selon le dossier de presse du gouvernement. Il sera ainsi “possible d’informer la population en temps réel pour indiquer la posture à tenir”. “C’est évidemment une révolution dans l’alerte à la population”, a déclaré le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin lors d’une conférence de presse à Rouen.

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, également présente à Rouen, a confirmé l’engagement du gouvernement d’augmenter “d’ici à la fin du quinquennat” de 50% le nombre d’inspections des sites industriels classés.