Oui, les gigantesques feux de forêts en Californie s’expliquent bien par le réchauffement climatique

Une étude de Science Brief démontre que l’augmentation de risques de feux en Californie est lié à l’activité humaine.

C’est prouvé. Le réchauffement climatique empire l’impact et l’échelle des feux de forêt, selon une étude de Science Brief (en anglais). Cette nouvelle analyse se base sur plus de 10 études publiées depuis 2013 montrant que le changement climatique provoque des conditions météorologiques (températures hautes, humidité basse etc.) qui ont tendance à faciliter l’arrivée de feux de forêts. Les auteurs de l’étude soulignent notamment que l’augmentation de risques de feux en Californie est en lien avec l’activité humaine.

La problématique de la gestion des sols avancée par Donald Trump ne peut expliquer à elle seule une telle augmentation. L’équipe de chercheurs met notamment en cause l’augmentation des températures comme une des causes principales de cette évolution. “En termes d’échelle, les feux de forêts ont augmenté 8 à 10 fois durant les quatre dernières décennies et cette tendance est liées au changement climatique”, a déclaré le Dr Matthew Jones de l’université East Anglia à Norwich (Royaume-Uni) qui a dirigé l’étude.