Covid-19 : reconfinement dès vendredi, pendant quatre semaines

La France entière se reconfine pendant quatre semaines pour lutter contre l’aggravation de l’épidémie. Revivez le direct dédié au Covid-19 de la journée de mercredi 28 octobre.

Voici les principales infos à retenir :

  • Le président de la République Emmanuel Macron a décrété le confinement total une nouvelle fois sur tout le territoire à partir de vendredi 30 octobre.
  • Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts. Les universités feront cours à distance. Les restaurants ferment. 
  • La France a enregistré 523 morts en 24 heures mardi, selon les derniers chiffres de Santé publique France. Du jamais-vu depuis le mois d’avril, durant le confinement. La moitié des lits de réanimation sont occupés par des cas graves de Covid-19. D’après le décompte de l’AFP, plus de 500.000 personnes ont été contaminées dans le monde hier, un record.

22h09 — Nous clôturons le live, merci de nous avoir suivi

La France entre en confinement. Les journalistes de la rédaction rentrent chez eux. Le live est terminé mais l’info continue. Retrouvez tous les papiers de la journée sur notre site.

22h03 — Ce qu’il faut retenir des annonces du Président

Pour tout savoir sur le deuxième confinement, qui commencera à partir de vendredi 00h01 et qui durera 4 semaines, voici le récapitulatif de la rédaction du CFJ

21h58 — Les sorties autorisées dans un rayon d’un kilomètre, une heure par jour

Selon nos confrères du Parisien et de BFM TV, les sorties seront autorisées dans un rayon d’un kilomètre, une heure par jour sous présentation d’une attestation

dérogatoire de déplacement.

21h45 — Priorité aux plus vulnérables, pour Yannick Jadot

L’eurodéputé Europe Ecologie Les Verts Yannick Jadot appelle le Président et le gouvernement à redoubler d’efforts pour soutenir les commerces, les entreprises et les citoyens les plus “vulnérables”,  à la suite de l’allocution du Président.

21h38 — Olivier Faure déclare voter pour les mesures

Le premier secrétaire du PS, Olivier Faure explique sur Twitter qu’il votera oui mais de colère, jeudi 29 octobre lors de la consultation de l’Assemblée nationale organisée par Emmanuel Macron soucieux d’inclure, à titre honorifique, les députés dans le processus de lutte contre l’épidémie.

21h35 — Anne Hidalgo annonce réunir une cellule de crise pour la ville de Paris

La Maire de Paris a déclaré réunir jeudi les maires d’arrondissements pour une cellule de crise à la suite des annonces du Président. “Nous sommes pleinement mobilisés pour accompagner les Parisiennes et les Parisiens dans cette nouvelle épreuve.” écrit Anne Hidalgo sur son compte Twitter.

21h31 — 34 932 nouvelles contaminations et 244 nouveaux décès dû à la Covid-19 en France. 

21h22 - Marine Le Pen dénonce une absence d’anticipation de la part du gouvernement

Tout comme Jean-Luc Mélenchon, sur Twitter Marine Le Pen dit accepter les mesures, tout en condamnant la politique du gouvernement : “La gestion erratique de la crise et l’absence d’anticipation de cette 2ème vague sont la raison de décisions qui seront très dures à surmonter pour beaucoup de nos compatriotes et de nos entreprises.

21h11 — Pour Mélenchon, avant tout un échec du gouvernement

“Le déconfinement est un échec. L’épidémie est hors de contrôle. Le président aussi. Aucune leçon tirée”, s’offusque Jean-Luc Mélenchon. Le chef de file de la France Insoumise ne cautionne pas la politique du gouvernement mais précise qu’il respectera les mesures.

21h04 — Christian Estrosi le maire LR de Nice, se félicite de cette mesure

“J’approuve cette décision de confinement qui est courageuse car sans doute, pour certains, impopulaire” peut-on lire sur le compte Twitter de Christian Estrosi, qui comme Emmanuel Macron estime que “la santé prime sur l’économie”.

20h54 - La France ferme ses frontière jusqu’au 1er décembre

Les frontière demeureront fermées. Les Français à l’étranger seront libres de revenir sur le territoire. Des tests massifs seront déployés dans les ports et aéroports.

20h45 — Chômage partiel et aides de l’État pour ceux qui ne pourront pas travailler

Les employeurs qui ne pourront pas travailler à cause du nouveau confinement bénéficierons du chômage partiel, a annoncé le chef de l’État.

Emmanuel Macron promet un ” plan spécial”, dédié aux travailleurs indépendants, commerçants, ainsi qu’aux TPE et PME. Les commerces qui ont été définis au printemps comme non essentiels, notamment les bars et les restaurants, seront fermés.

20h40 — Les visites en maison de retraites et Ehpad seront possible

Contrairement au premier confinement, il sera possible de visiter nos aînés. 

“Pour éviter que ne se nouent des drames humains que nous avons vécus au printemps, que des personnes seules, en fin de vie, se retrouvent totalement isolées”, justifie le Président de la République.

20h31 — Le détail des mesures sera annoncé jeudi

Jean Castex donnera une conférence de presse  jeudi 29 octobre à 18h30. Les ministères donneront également des précisions au fur et à mesure de la journée.

20h24 ‑Le télétravail est généralisé

Chaque personne pouvant travailler à distance devra le faire. Le Président assure cependant que l’activité économique sera plus forte que durant le premier confinement. Consultez le détail.

“Les usines, les exploitations agricoles, les bâtiments et travaux publics continueront de fonctionner. L’économie ne doit ni s’arrêter, s’effondrer.”, a détaillé Emmanuel Macron

20h22 — Un point sera fait tous les 15 jours

Toutes les deux semaines, le Président étudiera l’efficacité du reconfinement. Il sera question d’alléger les mesures, et notamment de réouvrir certains commerces si la situation le permet.

20h19 — Le confinement durera jusqu’au 1 décembre

Le Président fixe un mois de confinement. Les mesures entrerons en application dans la nuit de jeudi à vendredi.

20h16 — Les écoles resteront ouvertes pendant le confinement

Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts. Les universités feront cours à distance. Les détails ici par Sandrine Tran, notre journaliste spécialisée éducation.

20h12 — A partir de vendredi, le territoire français est confiné

La France retrouve le confinement généralisé. “Après avoir consulté les scientifiques et dialogué avec les forces politiques, j’ai décidé qu’il fallait retrouver le confinement vendredi”, explique le Président.

20h09 — Macron : pas de confinement des personnes âgées uniquement

Le Président de la République écarte la piste d’un confinement des personnes à risque. “Confiner les seules personnes âgées est inefficace parce que le virus circule trop vite.” détaille le président.

20h08 — “80 % des malades décédés ont plus de 70 ans” annonce Macron

Le Président de la République rappelle que le virus touche avant tout les personnes âgées.

20h05 — Sans nouvelles mesures, les médecins devront choisir

“Si nous ne donnons pas un coup de frein brutal les médecins devront choisir” entre plusieurs patients, explique le chef de l’Etat.

20h03 — Le Président déplore la force de la deuxième vague 

“Le virus circule a une vitesse que même les plus pessimistes n’avaient pas prédis” a annoncé le Président de la République avant d’ajouter : “Nous sommes tous en Europe surpris” par l’évolution de l’épidémie.

20h00 — Emmanuel Macron est en direct, depuis l’Elysée

Emmanuel Macron a commencé son allocution. Il va annoncer dans quelques instants de nouvelles mesures à la suite de l’aggravation de l’épidémie de la Covid-19 en France.

19h15 — Masques Dim controversés : pas d’effets nocifs selon l’Anses

L’agence sanitaire Anses n’a pas mis en évidence de risque pour la santé des masques de la marque Dim, qui avaient été distribués aux enseignants et accusés d’être traités avec des produits toxiques, dans l’hypothèse où les précautions d’emploi seraient strictement respectées”.

Le ministère de l’Education nationale avait suspendu la distribution aux enseignants de ces masques après des accusations du site d’actualité Reporterre.

19h00 — L’Espagne enregistre 19.765 nouvelles contaminations en 24h

L’Espagne a enregistré aujourd’hui 19.765 nouvelles contaminations au Covid-19 en 24h, soit une légère hausse par rapport à la veille. Les autorités espagnoles ont également fait état de 168 décès supplémentaires provoqués par le Covid-19 en une journée.

18h40 — Les bouchons se poursuivent sur les routes franciliennes

Nous vous en parlions déjà en fin d’après-midi : le trafic routier est exceptionnellement chargé ce mercredi en début de soirée en Île-de-France, et continue de grimper. A 18h39, le site Sytadin recensait 429 km de bouchons cumulés.

Un total cumulé dépassant de deux fois la moyenne de trafic dans la région à cette heure. Les Franciliens sont-ils rentrés plus tôt pour écouter le discours d’Emmanuel Macron à 20h, ou pour quitter la région parisienne avant l’annonce d’un potentiel reconfinement ?

18h10 — L’Allemagne ferme ses restaurants et ses institutions culturelles et de loisir pour un mois

L’Allemagne va fermer à partir de lundi 2 novembre et pour un mois ses restaurants, ainsi que ses institutions sportives et culturelles. C’est ce qu’a annoncé la chancelière allemande Angela Merkel, dans le cadre de nouvelles restrictions drastiques prises mises en place pour lutter contre le regain de l’épidémie de Covid-19. Les activités sportives amateur sont également annulées à partir de lundi et pour toute la durée du mois de novembre.

Ces mesures dures” et valables pour tout le pays” ne s’appliquent pas aux crèches et écoles, qui restent ouvertes. Pour amortir le choc économique provoqué par ces mesures, l’Allemagne offrira jusqu’à dix milliards d’euros d’aide aux secteurs affectés par les nouvelles mesures. Notre journaliste Manon Chapelain fait le point sur les annonces ici.

18h00 — Quatre patients positifs au Covid-19 transférés d’Avignon à Brest

Les transferts de patients se poursuivent. Quatre personnes hospitalisées en réanimation à l’hôpital d’Avignon (Vaucluse) ont été transférées à Brest (Finistère) par l’armée de l’air, rapporte France Bleu Vaucluse. Les quatre personnes transférées, âgées de 47 à 75 ans, sont stables, selon l’hôpital.

17h45 — La Suisse durcit ses mesures de lutte contre le Covid-19

En Suisse, où le nombre de nouvelles contaminations par le Covid-19 a augmenté de 8.616 en une journée, de nouvelles mesures restrictives sont mises en place. Ainsi, les boîtes de nuit fermeront dès demain, puis ce sera au tour des bars et restaurants de fermer à 23 heures. Les cours en présentiel à l’université sont interrompus à partir de début novembre, et les activités sportives et culturelles sont limitées à quinze personnes.

La Suisse est le pays européen dans lequel le virus prolifère le plus vite : le nombre de nouveaux cas par jour y double en moins d’une semaine.

17h30 — Jérôme Salomon estime qu’il y a “peut-être un million de Français porteurs du virus en ce moment”

Auditionné par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la gestion de l’épidémie de Covid-19, le directeur général de la santé a estimé qu’un million de Français pourrait être contaminé par le Covid-19 en ce moment. Il a ajouté que le pays est “encore très loin d’une immunité collective”.

17h14 — Pour Jérôme Salomon, les accords sur la mise en place de protocole de recherche ont été les plus rapide possible

Interrogé devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la gestion de l’épidémie, le directeur général de la santé fait le point sur l’avancée de la recherche et de la prise en charge des malades.

17h00 — En prévision d’un nouveau confinement, Ile-de-France Mobilités propose de suspendre ses abonnements

Depuis quelques heures, le service Ile-de-France Mobilités propose aux utilisateurs de transports franciliens de suspendre leur abonnement Navigo, excepté pour les forfaits semaines, les forfaits imagine R (étudiant) ou Améthyste (personnes âgées, handicapées et les plus modestes), distribués par le département. Il est possible de les suspendre en station, ou directement sur internet.

16h48 — Les Franciliens sur le départ avant l’annonce des restrictions ? 

Le trafic est deux fois plus chargé qu’en temps normal sur les routes au départ de l’Ile-de-France, à quelques heures de l’annonce des nouvelles restrictions liées à l’épidémie de Covid-19 par le président. Avec 227km de bouchons sur l’A86, l’A6 et l’A10, les Parisiens tenteraient-ils de fuir la capitale avant l’annonce d’un potentiel reconfinement ?

16h44 — Un avion de l’armée transporte des patients Covid en réanimation

Quatre patients de l’hôpital d’Avignon (Provence-Alpes-Côtes-d’Azur) atteints gravement par le Covid-19, ont été transportés vers Brest (Bretagne) ce midi grâce à un avion de l’armée.

16h27 — Le Forum de la paix sera consacré au monde de l’après Covid-19

Prévu en novembre à Paris du 11 au 13 novembre, le troisième Forum de la paix se tournera sur les façons de sortir de la pandémie, en abordant la question des vaccins ou encore de la lutte contre la propagation du virus, selon les organisateurs.

16h20 — Inquiète du Covid, la bourse de New-York creuse ses pertes à plus de 3%

A moins d’une semaine des élections américaines, les investisseurs s’inquiètent de la remontée des cas de coronavirus. Le Dow Jones Industrial Average perd ainsi 3,03%, tandis que le Nasdaq, à coloration technologique, évolue à son plus bas niveau en un mois, avec moins 3,07%.

15h59 — Jérôme Salomon estime que la deuxième vague “pourrait être supérieure à la première”

En audition devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la gestion de l’épidémie, le numéro 2 du ministère de la Santé est très pessimiste sur les semaines à venir. : “Nous sommes face à une deuxième vague qui pourrait être supérieure à la première”, a t‑il affirmé.

15h47 — Un candidat au traitement Covid-19 serait aussi efficace contre le virus de la grippe

Le géant pharmaceutique sud-coréen, Daewoong Pharmaceutical, a annoncé,  lors d’une conférence virtuelle sur les thérapies de pointe, que son candidat au traitement Covid-19, la niclosamide à libération prolongée, avait montré des résultats d’études prometteurs. Testé sur des animaux, le traitement serait utile contre la prochaine “twindemic”, impliquant le Covid-19 et la grippe saisonnière.

15h34 — Le “plan blanc” activé dans tous les hôpitaux de Bretagne

L’Agence régionale de Santé (ARS) de Bretagne a expliqué dans un communiqué avoir pris cette décision “face à la dégradation des indicateurs épidémiques Covid impactant directement les services de réanimation et de médecine des établissements de santé”. Le dispositif permettra, si nécessaire, de “déprogrammer des interventions, de réaffecter du personnel au sein des établissements, voire de rappeler du personnel lorsque les renforts ne sont pas suffisants”.

15h27 — “Partout, on voit une explosion du nombre de cas”, s’inquiète Jérôme Salomon

Pour montrer l’ampleur de l’épidémie, le directeur général de la santé a souhaité énumérer quelques chiffres lors de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la gestion du Covid-19 : “Le taux d’incidence en République tchèque est de 1.448 cas pour 100.000 habitants, la Belgique est juste après avec 1.424 cas, et la France, encore après, avec 650.”

15h10 — L’Europe “nouvel épicentre de l’épidémie” selon Jérôme Salomon

Auditionné par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la gestion du Covid-19, le directeur général de la santé Jérôme Salomon a affirmé que l’Europe était désormais le territoire le plus touché par le virus. Il a également exprimé ses inquiétudes sur notre pays : “Avec 1,2 million de cas confirmés, la France est aujourd’hui le pays qui a le plus de personne porteuses du virus en Europe, et le 5e pays au monde.”

15h04 — Sans test négatif, Cristiano Ronaldo ne disputera pas la Ligue des champions ce mercredi

Au plus grand regret des fans, la star portugaise de la Juventus de Turin, en quarantaine depuis deux semaines après des tests positifs au Covid-19, ne participera pas à la compétition ce mercredi soir contre Barcelone. S’il avait passé la durée de quarantaine minimum de dix jours, Ronaldo n’a pas reçu de test négatif à temps pour jouer contre son éternel rival, Lionel Messi.

14h35 — “Trois ou quatre vaccins” seront bientôt disponible dans l’Union européenne

“Selon nos informations, on espère qu’à partir de la fin de l’année et au début de l’année prochaine, trois ou quatre vaccins puissent être progressivement disponibles” a déclaré mercredi sur RTL le président du Conseil européen, Charles Michel. Il a également assuré que la Commission européenne “a signé de nombreux contrats pour s’assurer que quand les vaccins seront disponibles, on puisse bénéficier des doses dont nous avons besoin”.

14h10 — Celio prévoit de fermer 102 magasins en France : 344 emplois menacés

L’enseigne de prêt-à-porter masculin Celio, qui avait été placée en procédure de sauvegarde fin juin, prévoit la “fermeture de 102 magasins en succursales et la suppression de 383 postes”, dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) présenté mercredi aux représentants des salariés. “344 emplois en magasin et 39 dans les fonctions support” sont concernés en France, selon un communiqué de la direction, qui précise que les magasins resteront ouverts pour la période de Noël, à l’exception de quelques-uns dont les baux arrivent à échéance”.

13h55 — Plus de 500.000 nouvelles contaminations dans le monde en une journée, un record

D’après le décompte de l’AFP, plus de 500.000 personnes ont été contaminées par le Covid-19 hier dans le monde. C’est un record. Au total, 516.898 nouvelles infections ont été déclarées, pour 7.723 nouveaux décès.

L’Europe est le continent dans lequel la pandémie progresse le plus rapidement, avec plus de 220.000 nouvelles contaminations quotidiennes en moyenne durant les sept derniers jours, soit une augmentation de 44% par rapport à la semaine précédente.

Selon Reuters, les contaminations sont en hausse dans 76 pays, et 43.856.000 personnes ont contracté le Covid-19. Depuis le début de l’épidémie, 1.164.000 personnes sont décédées du virus.

13h25 — L’UE engage 100 millions d’euros pour acheter des tests rapides

L’Union européenne va engager 100 millions d’euros pour l’achat et la distribution de tests rapides, dont elle recommande l’usage aux Etats membres pour enrayer la recrudescence de l’épidémie de Covid-19.

C’est ce qu’a annoncé la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, qualifiant la situation pandémique de très grave”. La cheffe de l’exécutif européen a par ailleurs appelé de nouveau à harmoniser les règles pour les voyageurs à travers l’Europe, réclamant une interopérabilité accrue entre les applications de traçage nationales et demandant aux Etats d’intensifier le partage des données sanitaires.

13h20 — Boeing va supprimer 7.000 emplois supplémentaires d’ici fin 2021

Frappé de plein fouet par la pandémie de Covid-19, le constructeur aéronautique américain Boeing a annoncé qu’il allait supprimer 7.000 emplois supplémentaires d’ici fin 2021, ce qui fera passer son nombre d’employés à 130.000, contre 160.000 en début d’année.

Le groupe a enregistré une perte nette de 449 millions de dollars au troisième trimestre, avec un recul de 29% de son chiffre d’affaires.

13h10 — Vers de nouvelles restrictions en Allemagne

Le gouvernement allemand pourrait fermer les bars, restaurants, installations sportives, culturelles et de loisir dès le 4 novembre, et ce pendant un mois. Outre-Rhin l’exécutif entend sauver les fêtes de fin d’année en “essayant d’interrompre rapidement la dynamique de l’infection afin qu’aucune restriction à grande échelle ne soit nécessaire s’agissant des contacts personnels et de l’activité économique pendant la saison de Noël”, précise le projet d’accord du gouvernement d’Angela Merkel.

Notre journaliste Marie-Liévine Michalik vous propose un tour du monde de l’épidémie ici.

12h50 — À Lyon, la Fête des Lumières officiellement annulée cette année

L’édition 2020 de la Fête des Lumières lyonnaise est officiellement annulée. C’est le maire de la ville Grégory Doucet qui l’a annoncé ce midi sur le plateau de France 3 Rhône-Alpes. L’élu a évoqué “la dégradation de l’état sanitaire” pour justifier sa décision.

12h45 — L’Iran recense 346 décès supplémentaires dus au Covid-19 en 24h, pour un total de 33.299

Le pays comptabilise désormais 581.824 (+6.968 en 24h) cas déclarés de Covid-19. Face à la forte hausse du nombre de contaminations et de morts, le gouvernement iranien a annoncé de nouvelles restrictions, notamment la fermeture des cafés et des centres sportifs.

Pays le plus touché par la pandémie au Moyen-Orient, l’Iran fait face depuis septembre à une recrudescence de l’épidémie.

12h35 - Les transports en commun franciliens réduits en soirée à partir de ce mercredi

En raison d’une baisse de la fréquentation liée à l’instauration du couvre-feu, l’offre de transports en commun de la région parisienne est réduite à partir de 21h dès ce mercredi 28 octobre. L’offre du métro est réduite à “environ un métro sur deux”, tout comme celle des trains et RER.

Cependant, les lignes de métro 4,7 et 13 sont renforcées entre 20h et 21h, “pour faire face aux situations de surcroît de trafic”, a précisé Île-de-France Mobilités. Retrouvez le détail des annonces dans cet article de notre journaliste Enola Richet.

11h57 — Il faut “un reconfinement total” pour “faire tenir l’hôpital” demande la Fédération hospitalière de France

“Le couvre-feu n’a pas donné tous les résultats que l’on pouvait attendre, il faut en tirer très vite les conclusions et prendre des mesures radicales”, a déclaré Frédéric Valletoux, président de Fédération hospitalière de France (FHF) mercredi sur France inter.

“On rentre dans l’hiver, le combat va être long, la sollicitation des hôpitaux va être marquée, il y a d’autres épidémies… Nous ne pourrons pas déprogrammer comme nous l’avons fait au printemps”, a ajouté le président de la FHF et maire de Fontainebleau, en demandant au président de mettre en place un “un reconfinement total” pour “faire tenir l’hôpital”.

11h41 — Les hospitalisations en Belgique atteignent le pic de la première vague

La Belgique, devenu le pays où le coronavirus circule le plus intensément lors de la deuxième vague, comptait mercredi presque autant de malades hospitalisés, qu’au pic de la première au début du printemps. Résultat : il y avait au total 5.554 malades dans les hôpitaux, très près du pic enregistré le 6 avril (5.759), selon les données de l’institut belge de santé publique Sciensano.

11h16 — La mortalité routière a fortement diminué avec la crise sanitaire

“Le Covid-19, malgré son impact négatif dans le monde entier, a également entraîné une diminution importante et inattendue du nombre de morts sur les routes dans les régions contraintes au confinement”, écrit le Forum international des transports (FIT), un organe intergouvernemental dépendant de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

» Lire notre papier de Yassine Bnou Marzouk à ce sujet

11h09 — Top 14 : plusieurs cas positifs de Covid-19 à Bayonne

“Suite à la série de tests effectués mardi matin, plusieurs cas positifs à la COVID-19 ont été décelés au sein du groupe professionnel de l’Aviron Bayonnais”, a indiqué dans un communiqué le club basque du Top 14 “qui a immédiatement placé les personnes concernées en isolement, conformément au protocole”. Le club de rugby précise que “la rencontre prévue vendredi soir à 20h45 face au RC Toulon au stade Jean-Dauger est fortement compromise”.

10h42 — Des mesures fortes pour sauver la santé, demande Stanislas Guerini, numéro 1 de LREM 

“Il faut des mesures fortes, des mesures puissantes, nationales et compréhensibles par tous les Français”, a prescris Stanislas Guerini, délégué général de LREM, sur France 2. Il a ensuite prôné de sauver “la santé avant l’économie”.

Nous pouvons tirer des conclusions du premier confinement», a insisté le numéro un du parti présidentiel, expliquant que le premier confinement et qu’un potentiel second confinement soient «exactement les mêmes”. “Un des enseignements que nous avons tirés du premier confinement est qu’il faut à tout prix préserver les écoles et la capacité à garder les enfants à l’école, c’est une nécessité sociale”.

«Pour les petites classes, il me semble absolument nécessaire de garder les enfants à l’école, on verra pour les élèves qui ont les capacités à étudier à distance».

10h37 — GSK et Sanofi promettent 200 millions de vaccins contre le Covid pour les populations les plus pauvres

Le laboratoire français Sanofi et le britannique GSK assurent dans un communiqué commun, qu’ils vont donner 200 millions de doses de leur futur vaccin aux pays pauvres. Cette annonce s’inscrit dans le cadre du programme international Covax, lancé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dont l’objectif est d’aider à assurer un accès équitable aux futurs vaccins contre le Covid-19.

10h22 — “Maintenir la population dans un état qui ne soit pas dépressif” 

Alors que les français s’attendent à un durcissement des mesures sanitaires et à l’annonce d’un éventuel reconfinement par le chef de l’Etat ce soir à 20 heures, le député français et professeur de médecine Jean-Louis Touraine insiste : ” Il faut maintenir la population dans un état qui ne soit pas dépressif. Il faut maintenir l’espoir, pour après, mais aussi pour pouvoir traverser cette fin d’année dans des conditions qui ne soient pas excessivement douloureuses”, a‑t-il souligné ce matin sur LCP. 

10h10 — Un site pour calculer le risque d’être contaminé 

Le site web CovidTracker vous permet désormais de calculer “approximativement” le risque d’avoir été contaminé lors d’une soirée, dans un bar ou dans un restaurant. Il est calculé selon le taux d’incidence (nombre de cas positifs pour 100.000 personnes sur 7 jours) de votre département, ainsi que le nombre de personnes présentes lors de l’événement. attention ⚠️ Attention ⚠️  : cet outil n’a pas été créé par des professionnels de l’épidémiologie.

9h57 — “Le déconfinement a été trop rapide” pour François Hollande 

“On avait tellement envie après le confinement, qui a été très douloureux, de revivre (…) et la rentrée de septembre a été organisée de façon trop optimiste” a déclaré l’ancien Président de la République sur Franceinfo, ce mercredi. Il s’est également exprimé en faveur d’un reconfinement. “Il faut expliquer pourquoi ce reconfinement est nécessaire et vers quoi il devrait aboutir. Le pire pour les Français, c’est le sentiment qu’on improvise au fur et à mesure de l’épidémie”, a‑t-il conclu.

9h42 — Les conséquences d’un reconfinement général sur l’économie française 

Ce matin le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt a indiqué sur Sud Radio qu’un confinement total coûterait 2 à 2,5 points de PIB par mois à l’économie française. “C’est plus de 10 milliards d’euros de dépenses d’intervention et c’est au moins 10 milliards d’euros de perte de recettes fiscales”, a‑t-il ajouté. L’État a déjà engrangé 70 milliards d’euros de recettes fiscales en moins depuis le début de la crise.

9h40 — La bourse de Paris chute en prévision d’un reconfinement 

Le cours de la bourse de Paris baisse de 3,04% ce mercredi matin, alors que l’économie française se prépare à de nouvelles initiatives pour contrer la déferlante des cas de Covid-19 qui menace la croissance. A 9h15, l’indice CAC 40 chutait de 143,84 points à 4.586,82 points. La veille, il avait perdu 1,77%. La bourse de Milan elle aussi chutait de plus de 3% en même temps que celle de Paris.

9h15 — Les écoles, collèges et lycées devraient rester ouverts, selon une information de BFMTV

Selon les “sources concordantes” du média BFMTV, un reconfinement national d’un mois, plus souple que le premier, est envisagé par l’exécutif. Il pourrait prendre effet dès ce jeudi, minuit. Les écoles, collèges et lycées ainsi que certains services publiques devraient néanmoins garder leurs portes ouvertes. Aucune annonce officielle n’a pour l’instant été faite par le gouvernement. Certains éléments n’ont peut-être pas été tranchés en amont du Conseil de défense sanitaire tenu ce mercredi matin par le chef de l’État.

9h10 — Le Maire de Nice en faveur d’un reconfinement national pour “sauver” Noël 

Invité sur LCI, le maire de Nice Christian Estrosi s’est exprimé en faveur d’un “reconfinement national” pour deux ou trois semaines, dans le but “d’essayer de sauver les fêtes de fin d’année, l’activité du commerce et l’activité économique”.

8h30 — François Bayrou se prononce contre un reconfinement “généralisé” 

Le Haut-commissaire au plan de l’État français François Bayrou s’est prononcé contre un “reconfinement généralisé, l’idée qu’on refermerait tout” sur France Inter, ce mercredi matin. “Cela voudrait dire qu’on ferme les lieux de travail, et les écoles. Dès cet instant-là, la vie du pays s’arrête. Il faut essayer de l’éviter”, a‑t-il affirmé. “Je ne m’exprime qu’à titre personnel, a‑t-il rappelé, avant d’ajouter, On devrait pouvoir travailler aux précautions nécéssaires pour que écoles, collèges et lycées restent ouverts”.

7h50 — La moitié des lits de réanimation sont occupés par des cas Covid-19 

C’est l’une des données annoncées mardi soir par Santé publique France. 2.918 malades du Covid-19 étaient hospitalisés en réanimation mardi 27, soit la moitié des lits de réanimation disponibles en France, où 5.800 lits sont disposés à accueillir les patients les plus gravement atteints. Un chiffre que les pouvoirs publics espèrent faire augmenter dans les prochaines jours.

7h45 — La colère continue de gronder en Italie 

Du nord au sud, à Turin, Milan ou encore Trieste, des centaines de personnes continuent de se rassembler en Italie pour manifester contre les mesures restrictives, alors que commerçants, employés et indépendants redoutent la deuxième vague du marasme économique. Le gouvernement a imposé ces derniers jours un couvre-feu dans plusieurs grandes régions, la fermeture des bars et des restaurants à 18h, ainsi que celle des salles de sport, de cinéma et de concert. Des affrontements ont encore éclaté avec la police mardi soir, à Rome ou à Naples selon l’AFP, ou encore à Ravenna.

7h35 — Une prime pour les entrepreneurs des “Quartiers prioritaires de la ville” 

Le ministère de la Ville a annoncé ce mercredi qu’une prime exceptionnelle de 1.500 euros va être attribuée à 5.000 entrepreneurs installés dans les Quartiers prioritaires de la ville (QPV). Elle doit permettre aux entrepreneurs sans salariés et dont l’entreprise a été créée avant le 15 mars 2020, d’abonder leurs fonds propres “pour éviter les cessations d’activités massives dans les QPV dans les prochains mois”. Le dispositif, qui devait prendre fin au 31 décembre de cette année, est prolongé d’un an.

7h25 — L’Allemagne sur le chemin d’un “reconfinement léger” 

La chancelière allemande s’apprêterait à se prononcer pour un “reconfinement léger”, selon les médias allemands. Les restaurants et les bars devraient fermer, avec interdiction de rassemblements publics. Les crèches et les écoles néanmoins devraient rester ouvertes. Des couvre-feux locaux avaient été instaurés entre 23 heures et 6 heures, dans certaines villes comme Berlin, Francfort et Cologne.

7h15 — Nouveau Conseil de défense réuni ce mercredi matin par le chef de l’Etat 

Après un premier conseil de défense consacré au Covid-19 mardi, le président de la République Emmanuel Macron a réuni un nouveau conseil de défense sanitaire ce mercredi matin, pour étudier de nouvelles mesures capable d’enrayer l’épidémie. Durcissement du couvre-feu, reconfinement … Il s’exprimera ce mercredi à 20h, à la télévision.

7h10 — Bienvenue à tous sur ce live du 27 octobre. Nos deux liveuses vous accueillent ce matin pour suivre ensemble les dernières actualités de l’épidémie de Covid-19.