L’association BarakaCity dissoute en Conseil des ministres

La dissolution de cette ONG avait été demandée par le ministre de l'Intérieur après l'assassinat terroriste de Samuel Paty le 16 octobre dernier.

 

L’association BarakaCity a été dissoute mercredi en Conseil des ministres, a déclaré Gérald Darmanin sur Twitter.

L’ONG est accusée par le gouvernement de “relations au sein de la mouvance islamiste radicale”, “d’inciter à la haine” et de “se complaire à justifier des actes terroristes”. Elle était dans le viseur de Gérald Darmanin depuis la décapitation du professeur d’Histoire Samuel Paty, en pleine rue à Conflans Saint-Honorine, le 16 octobre dernier. L’association, présidée par Driss Yemmou, dit Idriss Sihamedi, a quant à elle prévenu sur Twitter qu’elle demandait “officiellement l’asile politique de Barakacity au président Erdogan ainsi que celle de [son] équipe et de [lui]-même, qui subit menaces de mort”