Quatre blessés après le blocage de l’A7 par des militants pro-Arménie

Des affrontements ont éclaté entre les manifestants et des membres de la communauté turque.

La guerre entre l’Arménie et l’Azerbaidjan a jeté son ombre sur une autoroute française ce mercredi matin. Des militants pro-Arménie ont bloqué l’A7 au niveau du péage de Vienne (Isère) en début de matinée. La manifestation a dégénéré entre les militants et des automobilistes, faisant quatre blessés.

“Ce matin avant 8h, une trentaine de manifestants de la communauté arménienne en faveur de la reconnaissance de l’indépendance du Haut Karabagh ont bloqué la circulation de l’A7 dans les deux sens”, a déclaré la préfecture de l’Isère dans un communiqué. L’enclave séparatiste du Haut-Karabagh est peuplée majoritairement d’Arméniens mais est rattachée à l’Azerbaïdjan, soutenu par Ankara.

https://twitter.com/ledauphine/status/1321368449076121600

Des membres de la communauté turque impliqués

Selon la préfecture, des “échauffourées” ont éclaté entre les manifestants et des automobilistes. Le Dauphiné Libéré rapporte que des militants pro-Arméniens ont sorti des drapeaux arméniens, suscitant la colère de membres de la communauté turque de passage. Ces derniers auraient appelés du renfort. La situation aurait alors dégénérée, avec la présence de marteaux et de couteaux.

Le blessé le plus grièvement atteint, un homme de 23 ans, a été évacué en état d’urgence relative vers l’hôpital de Vienne, selon la radio France Bleu Isère, qui fait état de la présence sur place de plusieurs ambulances. Les forces de l’ordre ont dispersé les manifestants à 9h15, et l’autoroute a été rouverte pour que la circulation du trafic a repris progressivement.