Reconfinement : écoles, travail, déplacements… ce qu’il faut retenir des annonces de Macron

Un deuxième confinement, pour une deuxième vague. Emmanuel Macron a serré la vis sur le territoire en annonçant lors d’une allocution mercredi soir un reconfinement national. Après de nombreux schémas envisagés et une concertation des corps politiques, l’exécutif a décidé de lancer un deuxième confinement, effectif dans la nuit de jeudi à vendredi pour quatre semaines. Le premier confinement avait débuté le 17 mars, et duré 55 jours.

Toutes les deux semaines, le Président étudiera l’efficacité du reconfinement. Il sera question d’alléger les mesures, et notamment de réouvrir certains commerces si la situation le permet.

  • Tous les établissements scolaires ouverts sauf les universités

Ce qu’il faut retenir : “Les enfants ne sauront être durablement privés d’éducation et du contact avec le système scolaire”, a annoncé Emmanuel Macron. Seuls les étudiants à l’université devront suivre les cours à distance. Les élèves de crèches, écoles, collèges et lycées pourront continuer à aller à l’école normalement.

Plus d’informations dans cet article.

  • Télétravail généralisé

Ce qu’il faut retenir : “Le télétravail sera à nouveau généralisé”, a précisé le président, pour toutes les fonctions où ce sera possible. Bâtiments et travaux publics, services publiques, usines, exploitations agricoles pourront continuer de fonctionner. “L’économie ne doit ni s’arrêter, s’effondrer” a précisé le président. Les salariés et employeurs qui ne pourront pas travailler continueront à toucher le chômage partiel. Un plan spécifique sera développé pour les indépendants, les commerçants et les très petites entreprises, qui redoutent les prochaines semaines. Les bars et restaurants devront, eux, fermés.

Plus d’informations dans cet article.

  • Retours de vacances tolérés jusqu’à dimanche

Ce qu’il faut retenir : comme durant le premier confinement, les déplacements d’une région à l’autre seront interdits à partir de vendredi minuit. Cependant, Emmanuel Macron a annoncé une tolérance pour les retours des vacances de la Toussaint d’ici dimanche pour que chacun puisse retrouver son domicile.

Plus d’informations dans cet article.

  • Attestation semblable au confinement du printemps

Ce qu’il faut retenir : Vous pourrez sortir de chez vous uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, pour porter assistance à un proche, pour faire vos courses essentielles ou prendre l’air à proximité de votre domicile”, a ainsi énuméré Emmanuel Macron lors de son allocution en précisant qu’une attestation sera nécessaire. Selon nos confrères du Parisien et de BFMTV, les sorties seront possibles une heure par jour dans la limite d’un kilomètre autour du domicile. Depuis samedi, la France est de nouveau en état d’urgence sanitaire. Le couvre-feu, étendu à 54 départements depuis vendredi s’est révélé insuffisant pour endiguer la progression de la pandémie. Deux conseils de défense mardi et mercredi ont permis à l’exécutif d’arrêter sa stratégie.

Au 27 octobre, le gouvernement français comptait 1.235.132 cas confirmés positifs au covid-19, soit 36.437 de plus en 24 heures, et 35.785 décès, soit 244 de plus en 24 heures selon les données du gouvernement. Selon Santé Publique France, avec un taux de positivité de 18,6% contre 4,5% début septembre.