La Chine devient le premier partenaire commercial de l’Union européenne en 2020

Crédits : Pixabay, avril 2015. Les exportations chinoises vers l'Union européenne ont bondi de 5,6% en 2020. 

 

Forte d’une reprise économique rapide, la Chine a gonflé ses échanges commerciaux avec l’Union européenne, devenant ainsi son premier partenaire commercial en 2020. 

2020 sonne comme un point de bascule historique dans les relations commerciales entre la Chine et l’Union européenne. Pour la première fois, la Chine détrône les États-Unis en tant que partenaire privilégié de l’Union européenne, selon les chiffres d’Eurostat. Si l’Union européenne était déjà le premier partenaire commercial de la Chine depuis 2004, c’est la première fois que l’inverse est réciproque. Au total, le Vieux Continent et la Chine ont échangé 586 milliards de dollars de biens et services contre 555 milliards avec les Etats-Unis. 

La reprise économique éclair de la Chine

L’épidémie de Covid-19 laissait craindre un ralentissement de l’économie chinoise en 2020. Mais portées par une reprise vigoureuse de la consommation chinoise, dépassant en fin d’année son niveau de l’an dernier, les ventes européennes ont été tirées vers le haut, avec +2,2% d’exportations européennes vers la Chine. Les importations de produits chinois en Europe ont elles bondi de 5,6%. Une tendance qui accroit le déficit de la balance commerciale de l’Union européenne vis-à-vis de la Chine, passant de ‑164,7 milliards d’euros en 2019, à ‑181 milliards en 2020. Dans le même temps, les Etats-Unis, pays le plus durement touché par la pandémie de Covid-19, ont vu en réaction à l’arrêt de l’économie nationale leurs échanges commerciaux avec l’Union européenne s’effondrer, tant pour les importations (-13,2%) que les exportations (-8,2%).

À noter qu’en quittant l’Union européenne, le Royaume-Uni est devenu le troisième partenaire commercial de la zone européenne, derrière la Chine et les États-Unis.