Répression en Russie : des manifestations sous le signe de l’amour organisées dimanche

Les partisans de l’opposant russe Alexeï Navalny ont appelé ce dimanche les habitants des grandes villes à se mobiliser en soutien aux personnes arrêtées lors des récentes manifestations. Tour d'horizon des images diffusées sur les réseaux sociaux.

Des centaines de femmes ont manifesté ce dimanche à Moscou et dans d’autres grandes villes de Russie. Diverses actions sous le signe de l’amour ont été organisées en soutien à Ioulia Navalnaïa, femme d’Alexeï Navalny, et contre la répression. Dimanche 14 février, l’équipe de l’opposant Alexeï Navalny, actuellement incarcéré, a appelé les habitants des grandes villes russes à brandir lampes de poches, téléphones ou bougies et à publier les photos de leurs actions sur les réseaux sociaux.

A l’Arbat, une rue historique du centre de la capitale russe, c’est une chaîne de solidarité qui est organisée. Par ‑13 degrés, près de 300 femmes se sont réunies avec comme mot d’ordre “L’amour plus fort que la peur”. Alors que les manifestations traditionnelles font l’objet d’une répression de plus en plus violente, ces modes d’actions pacifiques sont désormais privilégiés par l’opposition.

Près d’une centaine de personnes étaient aussi réunies à Saint-Pétersbourg, où là aussi une chaîne de solidarité a été organisée. Panneaux à la main, des femmes se sont rassemblées, pour dénoncer la répression contre les opposants russes.

Plus tard dans la soirée, dans des cours d’immeubles et sur les places des grandes villes russes, des partisans d’Alexeï Navalny ont allumés les flashs de leurs téléphones pour soutenir l’opposant emprisonné. 

L’entourage d’Alexei Navalny a annoncé ne plus avoir l’intention d’organiser de manifestations massives avant le printemps, préférant des actions plus ciblées, pour limiter la répression et les arrestations de ses partisans.