Variant anglais, musées de Perpignan, #MeTooInceste : toute l’actu de lundi

Alexis Pinturault - Flickr - ©CNOSF/KMSP - 13 février 2018.

 

La rédaction vous a concocté un condensé de l'actualité en ce lundi 15 février. 

  • La France en demi-teinte face au variant anglais

Alors que les scientifiques se bousculent sur les plateaux de télévision pour alerter quant à l’avancée des variants sur le territoire, le gouvernement stagne, voire fait machine arrière. Le ministère de l’Education est revenu sur sa décision de fermer systématiquement les écoles en cas de présence du variant britannique. Trois élèves positifs au variant sont désormais nécessaires à la fermeture d’un établissement. Dans le Nord, les autorités locales exigent des mesures adaptées. Le maire (DVD) de Dunkerque réclame un reconfinement local ou la fermeture des écoles, afin d’endiguer la diffusion croissante du variant britannique dans la région.

  • Royaume-Uni, Allemagne, Japon… les nouvelles mesures contre le Covid-19

Le Japon autorise un premier vaccin anti-Covid. Dès mercredi 17 février, entre 10 et 20 000 travailleurs de la santé recevront une dose du sérum Pfizer/BioNTech. De son côté, l’Italie a renoncé à rouvrir ses stations de ski, par crainte d’assister à une progression des variants. Celui britannique représente 17,8% des contaminations sur le territoire. L’Angleterre réagit face aux mutations du Covid-19 en instaurant une quarantaine à l’hôtel. Dans le même temps, le Premier ministre Boris Johnson annonce mettre en œuvre un déconfinement “irréversible mais prudent”. Contre l’avis de l’Union européenne, un de ses poids lourds décide de fermer certaines de ses frontières. Depuis hier, l’Allemagne s’est isolé de la République tchèque et la région du Tyrol en Autriche.

  • L’ouverture avortée des musées de Perpignan

Le tribunal administratif de Montpellier a tranché. La réouverture des quatre musées de Perpignan n’aura pas lieu. Pour Louis Aliot, le maire (RN) de la ville, l’interdiction d’ouverture des lieux culturels n’était “plus justifiée”. Le 9 février, il avait rouvert quatre lieux culturels sur la quinzaine que compte la ville. Aujourd’hui, le tribunal administratif de Montpellier a imposé aux établissements de fermer leurs portes au regard de la situation sanitaire. À Perpignan, on dénombre 159 hospitalisations dues au Covid-19.

  • L’inceste en débat

Depuis la publication du livre de Camille Kouchner accusant le politologue Olivier Duhamel d’inceste, les prises de parole s’accélèrent et témoignent de l’ampleur du phénomène. Coline Berry porte plainte contre son père l’acteur Richard Berry, ce qu’elle a décrit comme un réel “soulagement”. Sur France Inter, la prise de parole de l’adjointe à la mairie de Paris Audrey Pulvar a suscité l’émotion. Elle est revenue sur les accusations de pédophilie à l’encontre de son père, par trois de ses cousines. Du côté de l’exécutif, le garde des Sceaux se dit favorable à ce qu’un geste de pénétration commis par une personne majeure sur un mineur de la même famille soit automatiquement qualifié de viol.

  • Pinturault à un cheveu de la médaille d’or aux mondiaux de ski 

En Italie, Alexis Pinturault arrive deuxième du combiné des mondiaux de ski. Il concède son titre, à seulement quatre centièmes de son concurrent, l’Autrichien Marco Schwartz. Le Français remporte ainsi sa deuxième médaille dans ces championnats du monde, après avoir avoir remporté le bronze au Super‑G la semaine dernière. Vendredi, il aura encore une chance d’être titré dans ces mondiaux lors du slalom géant, “la discipline où [il se sent] le mieux”.