JO de Tokyo-2020 : le nouveau président bientôt nommé

Anneaux Olympiques - Crédits : Alex Smith, 23 mai 2020, Tokyo, Japon

 

À cinq mois de leur lancement, les Jeux Olympiques de Tokyo n'ont plus de président, après la démission du précédent suite à des propos sexistes. Le nom de son successeur pourrait être révélé dans la semaine.

Les Jeux olympiques de Tokyo-2020 cherchent un nouveau président. Le comité chargé de trouver un remplaçant à Yoshiro Mori s’est réuni pour la première fois mardi matin. Selon un communiqué officiel, l’objectif est de choisir “le plus rapidement possible” les candidats éligibles à ce poste.

À cinq mois du lancement des JO, qui se tiendront du 23 juillet au 8 août 2021, Yoshiro Mori a été contraint de démissionner vendredi dernier. En cause, la révélation dans le quotidien japonais Asahi de ses propos sexistes, selon lesquels les femmes parlaient trop lors des réunions, ce qu’il a qualifié d’ “embêtant”. “Les conseils d’administration avec beaucoup de femmes prennent beaucoup de temps”, s’était-il plaint lors d’une réunion avec des responsables du Comité olympique japonais qui était ouverte à la presse. Pilier de ces Jeux dont il a été désigné président en 2014, le Japonais de 83 ans est aussi un ancien Premier ministre libéral-démocrate, au pouvoir de 2000 à 2001.

UN MANQUE DE TRANSPARENCE DÉNONCÉ

Le comité de sélection du nouveau président a été créé vendredi. À sa tête, le président du groupe Canon, Fujio Mitarai. Le comité a cependant refusé de révéler l’identité de ses autres membres. Cette décision a attiré les foudres des militants pour l’égalité des sexes, qui dénoncent un manque de transparence dans la sélection. Les militants ont ainsi remis mardi matin une pétition, exhortant les organisateurs des JO à mettre en place des mesures concrètes pour empêcher de nouvelles discriminations sexistes. Cette pétition compte plus de 150.000 signatures.

Parmi les critères de sélection du futur président des Jeux figure le respect de “l’égalité des genres, la diversité et l’inclusion”, une façon pour le comité de sélection de condamner une nouvelle fois les déclarations de Yoshiro Mori.

Selon la presse japonaise, le nom du prochain président de Tokyo-2020 pourrait être révélé au cours de la semaine. Sont pressenties des personnalités nippones comme la ministre chargée des Jeux olympiques, Seiko Hashimoto, le président du Comité olympique japonais Yasuhiro Yamashita ou encore Koji Murofushi, champion olympique de lancer de marteau.

Les Jeux, censés se tenir du 24 juillet au 9 août 2020, ont été reportés à l’été 2021 à cause du Covid-19. Une pandémie qui n’en finit pas de déstabiliser ces JO : mardi 16 février, le tournoi mondial de boxe a été annulé. Il était chargé de qualifier les athlètes en lice à Tokyo cet été. La sélection se fera donc en fonction des classements nationaux, et non lors du tournoi prévu en juin à Paris.