Le PSG privé de sommeil par les supporters barcelonais

Bus transportant des joureurs du Paris Saint-Germain SOURCE: Creative commons 18.08.2019

 

 

Pour perturber le sommeil de leur adversaire, les supporters de Barcelone ont fait exploser des feux d’artifice devant l’hôtel des Parisiens, la veille de leur rencontre en Ligue des Champions.

À l’approche du choc entre le PSG et Barcelone, la tension est montée d’un cran hier soir. Des supporters barcelonais se sont retrouvés aux abords de l’hôtel où résident les joueurs parisiens pour perturber leur sommeil en faisant éclater des feux d’artifice. 

Les images rapportées par l’émission espagnole El Chiringuito montrent quelques explosions de pétards sur le parking d’un hôtel situé près de la Méditerranée. Les bruits ont cessé à l’approche du couvre-feu en vigueur, qui débute à 22 heures en Catalogne. Une nouvelle preuve qu’il existe bien plus qu’une rivalité sportive entre ces deux clubs .

Les hostilités entre supporters avaient déjà commencé dimanche au camp des Loges lors de la dernière séance d’entraînement avant le départ pour Barcelone. La banderole « Puta Barça » déployée n’est pas passée inaperçue en Espagne et les fans des Blaugranas ont souhaité répondre.

En retour, le président Nasser Al-Khelaïfi avait été la cible d’insultes hier dans l’après-midi. « Co****, fils de p***, voleur ! Lâchez Messi, voleur » ou encore « Puta PSG » ont été criés à l’arrivée du bus parisien à Barcelone, rapporte RMC Sport. Autour du Camp Nou, l’ambiance était pourtant calme à l’heure de l’entraînement des Parisiens hier.

Cette « provocation » des fans du Barça à l’hôtel du PSG devrait être sans incidence pour le staff du club de la capitale. Coutumiers du fait, les joueurs du PSG avait connu pareille mésaventure en Turquie l’année dernière, ce qui ne les a pas empêchés de remporter leur rencontre face au Galatasaray (0–1). Le public, qui avait joué un rôle important lors de la célèbre « remontada » du Barça en 2017, sera absent en raison de la crise sanitaire ce mardi.