PSG-Barça : braver le couvre-feu pour vibrer entre supporters

Le Paris-Saint-Germain affrontera ce soir le FC Barcelone au Camp Nou (Photo libre de droits)

 

Ce soir, nombre de supporters du PSG n'hésiteront pas à faire fi du couvre-feu pour vivre pleinement l'affrontement avec le FC Barcelone entre amis.

Nous serons six. Des bières et des copains. C’est ce dont j’ai besoin en ce moment”. Ce soir, Vincent, étudiant parisien en école de commerce, invitera ses camarades de promotion à regarder la huitième de finale de la Ligue des Champions, opposant le PSG au FC Barcelone. Les stades, les bars … Alors que les temples du supporter demeurent fermés depuis de longs mois, les fans de foot sont contraints de vivre leur passion à distance… ou bien de faire comme si le couvre-feu n’existait pas. 

Éviter les contrôles de police : toute une organisation

C’est important de partager ce genre de gros match avec des amis pour vibrer et surtout pour retrouver un peu de vie sociale”, estime Vincent. La soirée nécessite cependant une organisation logistique importante, afin de s’assurer que personne ne se retrouve à payer les 135 euros d’amende pour non-respect du couvre-feu. “Il y a deux paramètres à prendre en compte : l’arrivée et le départ”, reconnaît-il. Pour ceux qui ne peuvent pas arriver avant 18 heures , “ils pourront prétexter un babysitting en cas de contrôle, ça fonctionne toujours”. À la fin du match, “une partie restera dormir parce qu’ils habitent loin, mais ceux habitant à côté rentreront chez eux”, a‑t-il affirmé. Une programmation huilée pour le jeune homme qui reçoit régulièrement des amis, malgré le couvre-feu.

Certains de proches de Vincent ne partagent pas son enthousiasme et ont décliné la proposition, par peur de l’amende. Michel sera de la partie, mais il est le plus inquiet de la bande. “J’habite à côté, mais avec l’intensification des contrôles de police, j’ai peur”. Là encore, le groupe d’amis semble avoir étudié les meilleures options. “Je commencerai le chemin à pied, si je vois trop de trafic, je prendrai un Uber. C’est un bon moyen d’échapper aux contrôles”, a‑t-il confié. Une pratique qu’il reconnaît avoir expérimentée à plusieurs reprises.

Qui regarde le psg ce soir et peut m’accueillir chez lui ?

— AsH (@nitro6z) February 16, 2021

Loin de la capitale, l’inquiétude semble moindre. Antonio* a convié sa famille pour regarder le match. Son frère, fan de Lionel Messi, ne bénéficie pas d’un abonnement à RMC Sport, seul diffuseur du match de ce soir. Une occasion de rassembler toute la famille pour un repas. “Je ne me voyais pas regarder le match tout seul honnêtement, ça n’aurait pas la même saveur”, reconnaît l’agent d’entretien à la mairie d’Avignon (Vaucluse). Après la rencontre, tout le monde rentrera chez soi. “Il existe plein de petites routes où personne ne risque de se faire contrôler”, croit savoir Antonio*.

Parmi les supporters contactés par les ateliers du CFJ,  nombre d’entre eux envisagent malgré tout de respecter le couvre-feu. “Pour ce genre de match, j’ai l’habitude de retrouver des potes au bar, mais là couvre-feu oblige … je regarderai le match avec ma femme chez moi. J’ai pris un abonnement RMC Sport pour l’occasion”, a affirmé Eliadine, 28 ans, habitant à Livry-Gargan (93). La chaîne sportive, qui compte près de 2 millions d’abonnés, a exceptionnellement proposé des tarifs préférentiels pour capitaliser sur l’engouement généré par l’affiche de ce soir.

* Le nom a été modifié.