Un repli “en trompe l’oeil” du taux de chômage à 8% au quatrième trimestre 2020

 

Malgré la baisse du taux de chômage, un nombre important de personnes ont basculé vers l’inactivité lors du second confinement - @ruminatrix, 07/08/2005

 

Au quatrième trimestre, le taux s'établit à 8%, en diminution de 1,1 point. Un résultat qui ne reflète pas la réalité de la situation économique selon l'Insee.

C’est un repli du taux de chômage aux allures de “trompe l’oeil”, que vient d’annoncer l’INSEE. Alors que la France est en récession à cause de l’épidémie de Covid-19, avec une chute de 1,3% du PIB au quatrième trimestre, les chiffres du service national des statistiques décrivent une baisse du nombre de chômeurs de 1,1 point pour la même période. Le taux de chômage s’établit à 8% de la population active (hors Mayotte) et revient à son niveau d’avant crise. Il y aurait aujourd’hui 2,4 millions de chômeurs, soit 340 000 de moins qu’au troisième trimestre 2020. 

Augmentation des chiffres du sous-emploi

Mais, prévient l’institut, cette baisse s’observe en partie car des personnes sans emploi avaient renoncé à en chercher un le temps du second confinement. “Un nombre important de personnes ont basculé vers l’inactivité, faute notamment de pouvoir effectuer des recherches actives d’emploi dans les conditions habituelles”, précise le service national des statistiques. 

La hausse de l’emploi au quatrième trimestre 2020 est par ailleurs à relativiser par le repli des heures travaillées par emploi entre le 30 octobre et le 15 décembre, alors que la France était confinée. Les chiffres du sous-emploi, augmentent en effet à nouveau pour atteindre 8,9% (+1,7 points). “Ils avaient atteint un pic exceptionnel au deuxième trimestre, à 20% des personnes en emploi, dont 15,3% de personnes au chômage technique ou partiel, avant de se replier au troisième trimestre” rappelle l’INSEE. Et, comme au deuxième trimestre, la hausse du sous-emploi concerne exclusivement les personnes ayant involontairement travaillé moins que d’habitude, ce qui inclut le chômage partiel.