La RATP opte pour l’énergie éolienne

Crédits : Pixabay. 4% de la consommation de la RATP proviendront d'énergie éolienne. Juillet 2017.

La RATP et EDF concluent un contrat historique pour l’achat d’énergie éolienne sur les trois prochaines années. Une signature qui confirme un développement plus général de l'énergie verte au sein du groupe.

Un vent nouveau souffle sur les transports parisiens. La RATP annonce la signature d’un premier contrat  historique avec EDF renouvelable pour l’achat d’électricité éolienne pour les trois prochaines années. L’accord “Power Purchase Agreement” (PPA) permettra au groupe de transports de couvrir 4% de sa consommation d’électricité, l’équivalent des sept lignes de tramways que la RATP exploite. 

Au total, cinq parcs éoliens, déjà existants, vont produire de l’électricité pour la Régie : Freyssenet Saint Martin des Besaces (Calvados), Oupia (Hérault), Vanault (Marne), Longue Epine et Fonds de Fresne (Somme). Aucun montant n’a été communiqué pour ce contrat. Il s’inscrit dans l’ambition de la RATP que “d’ici 2025, 10% de [sa] consommation annuelle soit produite à partir d’une électricité verte”, rappelle Sophie Mazoué, responsable du développement durable du groupe dans un communiqué. 

Une mise au vert générale pour la RATP

Ces annonces témoignent du développement croissant des transports décarbonnés en Île-de-France. D’ici quatre ans, la RATP disposera également d’un parc de bus plus écologique, comprenant 1500 véhicules électriques et 2200 véhicules au gaz renouvelable. Un renouvellement de sa flotte — financé par Île-de-France Mobilités — qui devrait lui permettre de réduire de 50% son bilan carbone.