Jean-Michel Aulas

Le Président de l’OL suggère une baisse de 25% de salaire à ses joueurs les mieux payés

©Lyonenfrance - Flickr - 2013

Cette nouvelle proposition de Jean-Michel Aulas pour lutter contre la crise économique garantirait aux " Olympiens" les mieux payés de toucher 50 000€ par mois.

 

Le Président du club lyonnais Jean-Michel Aulas a rencontré les joueurs du club pour négocier une baisse provisoire de leur salaire. Pour pallier les contraintes économiques liées à la crise sanitaire, le Président ainsi que les dirigeants du club avaient déjà renoncé à une part significative de leurs revenus au printemps dernier, faute d’accord obtenu avec les joueurs.

“Nous leur avons proposé d’intervenir sur la réduction au-dessus d’un salaire minimum que nous avons fixé à 50 000 euros mensuels, ce qui permet aux jeunes de ne pas voir leurs revenus baisser”, a expliqué le Président Lyonnais. Jean-Michel Aulas a poursuivi en expliquant (qu’) au-dessus de cette barre de 50 000 euros, la baisse que nous proposons est significative, de l’ordre de 25 %. Ce seraient donc les plus gros salaires qui seraient touchés, en valeur absolue. En d’autres termes, 50 000€ seront assurés sur les plus gros salaires. Seul l’excédent subira une baisse de 25%.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

Des contreparties proposées par le club

Des primes seront proposées aux joueurs concernés, mais le plan présenté par les dirigeants ne suscite pour l’heure pas un enthousiasme débordant. En outre, les Gones pourront investir dans leur club en devenant actionnaire “à hauteur de l’économie de salaire réalisée”. “Ce serait une belle solidarité entre le sportif, l’économique et l’ensemble des salariés du Groupe”, a souligné Aulas. Celui-ci s’est enfin satisfait de “l’écoute que nous ont donnée les joueurs et on espère maintenant voir aboutir l’une ou l’autre des solutions, qui nous permettrait d’optimiser notre masse salariale.