Le variant britannique bientôt “dominant” en Allemagne

Crédits : Pixabay, février 2021. Le variant britannique du Covid-19 représente 22% des cas recensés de Covid-19, contre un peu moins de 6% deux semaines plus tôt.

Le ministre de la Santé allemand a alerté mercredi sur la hausse des infections au variant britannique. Elles doublent chaque semaine et représentent désormais plus de 20% des cas de Covid-19 recensés, devançant de loin les infections au variant sud-africain.

Le variant britannique est en voie de devenir “dominant” en Allemagne. Le ministre de la Santé allemand, Jens Spahn a alerté sa population ce mercredi : le variant fait trembler autorités sanitaires outre-Rhin. Il représente désormais 22% des cas recensés de Covid-19, contre un peu moins de 6% deux semaines plus tôt.

Comme une partie de ses voisins européens, l’Allemagne n’échappe pas à l’offensive des variants. La proportion d’infections par la mutation britannique du virus double environ chaque semaine, selon les chiffres du gouvernement allemand. Une proportion calculée à partir des 23 000 tests PCR positifs qui ont permis de séquencer le virus. Le variant sud-africain semble se propager moins rapidement, puisqu’il représente environ 1,5% des échantillons examinés. 

Fermeture des frontières contestée

Déjà sous le feu des critiques pour avoir instauré des contrôles à ses frontières dans l’espoir de contrer les variants britannique et sud-africain, l’Allemagne espère toutefois que les dernières semaines de restrictions seront suffisantes pour faire baisser le nombre d’infections. Le 22 février, la réouverture prudente des écoles devrait amorcer un assouplissement des restrictions. Le gouvernement a déjà annoncé le déploiement de tests antigéniques anti-Covid gratuits, ainsi que des autotests à un euro.