Les États-Unis verseront 200 millions de dollars à l’OMS

© Yann Forget / Wikimedia Commons / CC-BY-SA

 

Le nouveau gouvernement américain était revenu sur la décision de Donald Trump de se retirer de l'organisation.

Les États-Unis vont verser plus de 200 millions de dollars à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) d’ici fin février, remplissant ainsi leurs obligations. Le gouvernement du nouveau président américain Joe Biden avait annulé le plan de retrait de cette organisation lancé par Donald Trump.

Dans une visioconférence du Conseil de sécurité de l’ONU consacré à la vaccination contre le Covid-19, le secrétaire d’État Anthony Blinken a annoncé la décision des États-Unis. Il s’agit selon lui d’un “pas en avant essentiel dans le respect [des] obligations financières des États-Unis” qui “reflète [leur] engagement renouvelé à faire en sorte qu’elle bénéficie du soutien dont elle a besoin pour mener la réponse mondiale à la pandémie.”

Donald Trump avait lancé la procédure de retrait des États-Unis le 7 juillet dernier. Le président d’alors accusait l’organisation d’avoir tardé à réagir face à la pandémie de Covid-19 et d’avoir été trop indulgente avec la Chine, où le nouveau coronavirus est apparu en décembre 2019. Les États-Unis apportent 15% du budget de cette agence de l’ONU.