Birmanie : appel international à la démocratie 

Crédits : Ninjastrikers - 2021. 

 

 

La communauté internationale appelle à un retour "urgent" de la démocratie, après le coup d’État en Birmanie début février. Le Royaume-Uni a annoncé des mesures restrictives.

Une demande commune de démocratie. Ce jeudi, les principaux responsables de la diplomatie des États-Unis, de l’Inde, du Japon et de l’Australie ont appelé à un “besoin urgent de restaurer le gouvernement démocratique élu en Birmanie”. Cette alliance, surnommée “Quad”, s’est réunie pour débattre de la crise qui frappe ce pays d’Asie, depuis que l’armée birmane a renversé le pouvoir en place début février. Les habitants s’organisent et manifestent contre cette autorité autoproclamée depuis lors, malgré les répressions.

 

Les militaires ont coupé Internet pour empêcher les Birmans de communiquer. Le 15 février, l’ONU a condamné ces actions qui sapent “les principes démocratiques fondamentaux ” et nuisent “à des secteurs-clés, y compris les banques”.

Des sanctions britanniques 

De son côté, le Royaume-Uni et le Canada ont sanctionné trois généraux birmans pour “graves violations des droits humains”, et ont pris des mesures pour empêcher les entreprises britanniques et canadiennes de travailler avec le pouvoir autoproclamé de Birmanie. 

Dix-neuf personnalités birmanes sont par ailleurs interdites de séjour sur le territoire britannique, et voient leurs avoirs au Royaume-Uni gelés pour éviter les flux d’argent illicites. Mais l’association Burma Campaign UK rappelle à l’AFP qu’il ne s’agit “de rien de plus qu’une interdiction de vacances”, puisque “ces chefs militaires n’ont aucun actif à geler au Royaume-Uni”.

Plusieurs pays occidentaux, dont les États-Unis et la France, avaient début février condamné le coup d’État et demandé la libération de  la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, sans pour autant prendre de mesures restrictives. 

https://twitter.com/francediplo/status/1356213630140899330?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1356213630140899330%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.france24.com%2Ffr%2Fasie-pacifique%2F20210201-aprC3A8s-le-coup-d-C3A9tat-en-birmanie-une-pluie-de-condamnations-internationales