La culture à la rencontre des Ovnis

Mars n’a pas fini de nous fasciner. Après Sojourner, Opportunity et Curiosity, c’est au tour de Persévérance de tenter de résoudre le mystère qui entoure la planète rouge. Parti à l’aventure, le rover envoyé par la Nasa a pour mission de récolter des possibles traces de vie passée sur la deuxième plus grande planète du système solaire. Conséquence ? L’actualité foisonne de débats scientifiques. Sur les plateaux télévisés, les avis de chercheurs s’enchaînent. Si quelques-uns n’y voient qu’un vieux fantasme, d’autres sont bien plus optimistes sur la question. Mais une chose est sûre, les mystères de l’univers ne cessent d’alimenter l’imaginaire de chacun. Surtout des artistes. Laissons notre imagination opérer et partons à la découverte de nos possibles voisins grâce aux suggestions de Thierry Gaulin, professeur d’histoire et géographie et président de l’association Ovni Languedoc . L’occasion de garder les pieds sur terre et d’avoir la tête dans les étoiles.


La guerre des mondes (1898)

Écrit par H.G Wells, le roman de science-fiction est l’une des premières œuvres traitant de l’invasion d’extraterrestres sur Terre. L’histoire se déroule en 1894. Après que des astronomes aient été témoins d’activités étranges sur la surface de Mars, les habitants de la planète Terre se retrouvent menacés et parfois tués par des objets cylindriques provenant de la planète voisine. Rapidement, d’autres engins viennent envahir la planète bleue et la situation devient critique. Rares sont ceux qui survivent. Et ceux qui y parviennent finissent par en perdre la raison. “L’œuvre a été adaptée à la radio au début du 20e siècle. Les Américains ont réellement cru que des aliens avaient attaqué les États-Unis. Paniqués, certains sont partis de chez eux. Mais je conseille personnellement l’adaptation de 1950 par Byron Haskin. Même si les effets spéciaux ne sont pas dingues”, concède Thierry Gaulin.

Tintin Vol 714 pour Sydney (1968)

Une bande-dessinée qui aura marqué Thierry. Tintin et ses fidèles compagnons sont en route pour Sydney afin d’assister à un congrès d’astronautique. Alors qu’ils sont en escale à Jakarta, ils croisent un pilote rencontré dans un autre album. L’homme d’origine estonienne insiste pour les présenter à son patron, un constructeur d’avions richissime et qui se rend au même congrès. Il leur propose de monter à bord de son avion privé et de s’y rendre conjointement. Mais le vol est détourné et les voyageurs se retrouvent sur une île volcanique. Entre les trahisons et les bagarres, se glisse une rencontre inattendue avec des extraterrestres venue secourir les héros menacés par l’irruption d’un volcan.

Mission Kimono

“J’ai vraiment bien aimé cette BD. Elle confronte des aviateurs à des phénomènes Ovni, c’est bien fait, assez récent et très intéressant !” estime notre passionné d’ufologie. Peu connue du grand public, la bande dessinée a un succès auprès des fins connaisseurs. Distribués en auto-édition, les différents tomes doivent leurs dessins à Francis Nicole tandis que Jean-Yves Brouard construit les scénarii. C’est dans les tomes 14 que les pilotes se retrouvent face à des Ovnis évanescents. Une façon pour notre imagination de les approcher d’un peu plus près.

Rencontre du troisième type (1977)

“C’est un classique signé Spielberg. Ce qui est intéressant, c’est que l’on retrouve des personnages de l’histoire de l’ufologie. Ça reste de la fiction, mais il y a des éléments tirés de l’histoire réel” souligne le président d’association. Le film revient entre autres sur le personnage de Jacques Vallée, un astrophysicien et ufologue reconnu. Alors pour ceux qui seraient curieux de s’imaginer à quoi ressemblerait l’arrivée d’extra-terrestres sur Terre, voici une bande-annonce pour vous convaincre de vous laisser tenter :

Independance Day (1996)

Ce film de science-fiction avec Will Smith illustre l’invasion de la Terre par des extraterrestres venus piller les ressources. Les Américains fuient jusqu’au désert du Nevada, dans l’ouest des États-Unis, où ils espèrent participer à une bataille décisive pour la survie de l’humanité. Cette bataille a lieu symboliquement le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine, auquel le titre du film fait aussi référence. “ Un super film que j’ai vraiment apprécié” insiste le président d’association.

Thierry Gaulin, Président de l’association Ovni Languedoc