Covid-19 : revivez l’intervention de Jean Castex et Olivier Véran

Les trois infos essentielles : 

  • Le 6 mars, le gouvernement se prononcera sur la mise en place d’un confinement le week-end et de mesures “au cas par cas” dans les territoires les plus touchés par la hausse des nouvelles contaminations.
  • Jean Castex place 20 départements en vigilance renforcée : l’Ile-de-France, une grande partie des Hauts-de-France et de Provence-Alpes-Côte‑D’azur, le Rhône et la Drôme,  la Moselle et la Meurthe-et-Moselle, et enfin l’Eure-et-Loir.”
  • L’Agence européenne du médicament a autorisé temporairement l’utilisation d’anticorps monoclonaux, espoir de traitement contre les formes graves du Covid-19.

Suivez la conférence de presse de Jean Castex et Olivier Véran en direct :

19 heures. Fin de la conférence de presse de Jean Castex. Le Premier ministre a rappelé qu’un confinement strict national devait être une solution de dernier recours, qui n’est pas à l’ordre du jour malgré la hausse des nouveaux cas de Covid-19. Rendez-vous le 6 mars, date à laquelle des mesures pourraient être prises dans les 20 départements les plus touchés.

18h49. Il est loin le temps de l’union nationale. Le député de la France Insoumise François Ruffin s’impatiente sur Twitter, déçu par une intervention creuse, selon lui.

18h42. Un nombre de vaccin différent selon la circulation du virus par département ? Castex passe la balle à Olivier Véran pour cette deuxième question presse. “On le fait avec parcimonie quand la situation sanitaire s’impose”, répond Véran.

18h40. “Cette épidémie, nous en verrons le bout”, martèle Castex. Le Premier ministre conclut la conférence de presse sur une note d’espoir. La situation sanitaire pourra s’améliorer une fois qu’une grande partie des Français seront vaccinés, d’ici le début de l’été.

18h36. Alain Fisher s’avance au pupitre pour rappeler notamment que les effets secondaires (fièvre, maux de tête) du vaccin AstraZeneca sont tout à fait normaux, et montre que le vaccin stimule notre système immunitaire. Il recommande de prendre un Doliprane avant de se faire vacciner avec cette molécule.

18h36. Les anticorps monoclonaux, médicaments qui pourraient prévenir les formes graves du Covid-19 sont temporairement autorisés par l’Agence européenne du médicament, déclare Olivier Véran.

18h25. Le gouvernement suit de près plusieurs pistes de traitements. “La France est le premier pays européen a avoir commandé des dizaines de milliers de doses d’anticorps monoclonaux”, selon le ministre de la Santé. Ces médicaments pourraient réduire l’apparition de formes grave du Covid-19. Olivier Véran a également évoqué l’utilisation d’interférons. Ces traitements ne sont pas à destination du grand public pour le moment, mais pourraient être utiles, dans un cadre hospitalier.

18h20. Des évacuations vers des centres hospitaliers d’autres régions seront envisageables, si la pression s’intensifie dans les 20 départements en vigilance renforcée à partir de ce jour. De telles mouvements de patients avaient déjà été mis en place en mars 2020 lorsque les hôpitaux subissaient la première vague.

18h17. Le ministre de la santé, Olivier Véran, prend la parole. Il doit préciser les nouveaux moyens de lutte contre l’épidémie face à la diffusion des variants, plus contagieux. Au 22 février, les variants représentait 50% des nouvelles contaminations.

18h16. La vaccination pour les plus de 65 ans sera ouverte à partir de début avril, annonce Jean Castex.

18h14. Plus des deux tiers des plus de 75 ans seront vaccinés à la fin mars, espère Jean Castex. La stratégie du gouvernement face à l’apparition des variants et à la hausse des contaminations repose sur la vaccination massive. Le premier ministre ajoute qu’ “à la mi-mai, la moitié des plus de 50 ans se verront proposer une première dose”.

18h10. Jean Castex place 20 départements en vigilance renforcée. Le Premier ministre demande aux préfets d’envisager de mettre en place un confinement le week-end à compter du 6 mars, si la situation sanitaire continue de se dégrader. Parmi les département concernés : “toute l’Ile-de-France, une grande partie des Hauts-de- France et de Provence-Alpes-Côte‑D’azur, le Rhône et la Drôme,  la Moselle et la Meurthe-et-Moselle, et enfin l’Eure-et-Loir.”

18h07. Le confinement à Mayotte est prolongé de 14 jours “au minimum”.

18h06. Le premier ministre explique qu’un confinement strict de quatre semaines ne suffira pas à freiner l’épidémie.

18h03. “La situation sanitaire s’est dégradée dans notre pays”, déclare le Premier ministre faisant état de 30.000 nouveau cas de Covid-19 journalier. “Après un plateau de plusieurs mois, le virus gagne du terrain depuis une semaine”, explique Jean Castex.

18 heures. Le premier ministre rappelle les objectifs du gouvernement : « protéger tout le monde » et faire en sorte de préserver le système de santé. 

 

 

Publié dans Non classéTagged