Rugby : un nouveau joueur français positif au Covid, France – Écosse reporté

Un seizième membre de l’équipe de France de rugby a été testé positif au Covid-19 en dix jours, entraînant le report du match initialement prévu ce dimanche contre le XV du Chardon.

La flambée des cas de Covid-19 au sein du XV de France aura eu raison du rendez-vous de ce week-end. Alors que les entraînements avaient repris cette semaine et qu’aucun cas n’avait été déclaré depuis dimanche dernier, un nouveau joueur tricolore a été testé positif au SARS-CoV‑2. Le comité d’organisation du Tournoi des Six Nations a donc décidé de reporter le match France – Écosse, qui devait avoir lieu dimanche 28 février au Stade de France.

Jeudi matin, la Fédération Française de rugby annonçait dans un communiqué que “consécutivement aux tests RT-PCR effectués ce mercredi 24 février au soir et l’apparition d’un cas positif au sein de l’effectif des joueurs, le Comité Médical de la FFR s’est réuni ce matin et a décidé la suspension des entraînements ce jour”, sans préciser l’identité du joueur concerné.

Depuis le dernier match des Bleus contre l’Irlande le 14 février, il s’agit du douzième joueur tricolore positif au coronavirus, après notamment le capitaine Charles Ollivon. En plus des joueurs, quatre membres de l’encadrement dont le sélectionneur Fabien Galthié avaient aussi été testés positifs au Covid-19, portant à seize le nombre total de cas dans les rangs du XV de France.

Les nouveaux tests effectués lundi et mardi sur l’ensemble de l’effectif n’ayant signalé aucun nouveau cas, les entraînements des Bleus avaient repris mercredi. En renfort : des nouveaux appelés et dix joueurs de l’équipe de France des moins de 20 ans, afin de préparer la rencontre face à l’Écosse. Si elle n’avait pas été reportée, cette dernière se serait déroulée en l’absence d’au moins huit titulaires habituels.

Mercredi soir, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a demandé au président de la FFR, Bernard Laporte, de diligenter une enquête pour retracer la chaîne de contamination au sein de l’équipe de France. Celle-ci était en effet soumise à un protocole de bulle sanitaire, concernant les joueurs et l’encadrement, mais dont l’étanchéité est désormais remise en question. “Je voudrais savoir réellement si quelqu’un a fauté ou pas”, se demandait Bernard Laporte ce matin sur France Info. Les résultats de l’enquête sont attendus sous huit jours.

Quant à la rencontre France – Écosse, une nouvelle date de programmation reste à déterminer. Les Bleus devront donc patienter encore avant de jouer leur troisième rencontre, et donc différer leur potentiel nouveau sacre dans le Tournoi des Six Nations depuis 2010.