Covid-19 : Macron évoque l’installation d’un “pass sanitaire”

A l’issue d’une journée de visioconférence entre dirigeants de l’Union européenne ce jeudi, Emmanuel Macron a évoqué la mise en place d’un "pass sanitaire" qui, contrairement au "passeport vaccinal", ne sera pas uniquement lié à la vaccination.

Ce ne sera pas un “passeport vaccinal” mais un “pass sanitaire”. Pour préparer la réouverture des lieux culturels et des restaurants, Emmanuel Macron tiendra une réunion avec des membres du gouvernement la semaine prochaine pour évoquer la mise en place de ce dispositif.

“On va demander à ce que les gens s’enregistrent pour faciliter le système d’alerte (…) des cas contacts, sans doute pourra-t-on intégrer les éléments de test négatif récent. On pourra regarder aussi si vous avez été vacciné”, le président a expliqué ce jeudi soir, lors d’une conférence de presse à l’issue de la première journée d’un sommet européen en visioconférence sur la crise sanitaire.

La mise en œuvre d’un tel instrument “va poser beaucoup de questions techniques, de respect des données individuelles, d’organisation de nos libertés” et, pour cela, “il faut [la] préparer dès maintenant techniquement, politiquement, juridiquement”, a expliqué le président.

Selon le chef de l’État, il ne s’agit pas d’un “passeport vaccinal”. D’abord parce que le pass sanitaire “ne sera pas uniquement lié à la vaccination”. Ensuite parce que, “si on arrive à rouvrir certains lieux, nous ne saurions conditionner leur accès à une vaccination, alors même que nous n’aurions même pas ouvert la vaccination aux plus jeunes”.